Je crois rêver : les vieux monstres demeurent vivants.

0
18

Nous avons tous entendu parler du texte de Sigmund Freud, « Le rêve et son interprétation » « Die Traumdeutung ».

Cet ouvrage paru a toujours pour moi représenté une sorte de charnière entre le XIXème industriel et guerrier, et ce terrible siècle qui avait tout pour lui, et qui n’a réussi qu’à accumuler les catastrophes.

Ce texte nous permet de comprendre un fonctionnement, et donne sa place à cette notion qui va sous tendre toute l’œuvre de Freud et du mouvement psychanalytique, l’inconscient.
Nous retrouvons des traces de cet inconscient un peu partout dans les discours, ne nous reste qu’à les relever, les analyser, les offrir à votre sagacité.

C’est ainsi …

Nous sommes en 2012, nous n’avons dans mon esprit ni commencé le XXIème siècle, ni le troisième millénaire, car nous n’avons marqué ni rupture, ni avancée avec les anciennes coutumes, les vieux mauvais choix.

Nous savons confusément que la seule survie est spirituelle, et que l’accumulation des biens terrestres ne permet pas de rendre le dernier voyage plus simple.

Mais de comprendre à mettre en œuvre, il y a un pas, et de dernier ne semble pas facile à faire. Donc, nous restons en attente d’un lendemain.

Et puis une sorte d’hallucination nous arrive, par le biais de l’interview de l’avocate de la famille du tueur de Toulouse.

Je ne reviendrais pas sur la manière de la filmer, très années 50, avec un livre (nous sommes contents de savoir qu’elle sait lire), et cette mise en scène désuète qui semble le lot de certaines chaines de télévision.

Non, ce qui est important est bel et bien le discours qui se résume en une sorte de révélation :

« Le tueur n’a rien fait, il a été assassiné par le Raid, car il travaillait en fait pour les services secrets », le tout prouvé par une hypothétique vidéo (ou deux) dont la provenance ne semble pas ni certaine, ni certifiée.

Nous sommes en plein délire, et non dans l’information.

Je me demande pourquoi d’ailleurs notre paysage audio visuel relève cette pseudo information.

Je me demande si cette « avocate » est folle, ou se trouvait sous l’emprise de drogue ou d’alcool durant son interview.

Elle nous ressert la vieille thèse du COMPLOT !

Mais sous un premier sourire, méfions nous, car, si ce grand retour de la thèse du COMPLOT est confirmé, il y aura des dégâts collatéraux.

Le tueur sera peut-être bientôt le bouc émissaire des « Gouvernants Invisibles » qui se partagent le monde… Et souvenez vous, à un moment il faut qu’une minorité soit placée comme victime expiatoire.

Ce sera peut être alors que les « Protocoles des Sages de Sion » ressortiront d’une histoire dont nous pensions le livre définitivement refermé.

Nous sommes bien loin du troisième millénaire…

Yann Martin

Tuerie de Toulouse Freud Le Rêve Théorie du complot Médias

Hystérie Audience Protocoles des sages de Sion

1 COMMENT

  1. L’avenir nous dira si elle dit vrai.
    Pour ma part, je trouve que ce complot mondial contre un assassin, et la trahison qui le suit par de prétendus commanditaires ne “sent” pas bon du tout.
    J’y retrouve de vieux relents que l’histoire porte et colporte.
    Yann

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here