Israël: un nouveau différend menace la fragile coalition au pouvoir

0
7

Les conflits entre Netanyahou et son ministre Lapid fragilisent la coalition gouvernementale.La fragile coalition gouvernementale en Israël est une nouvelle fois mise à mal par les différends qui opposent le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou à son ministre des Finances et responsable du parti “Yesh Atid” (centre), Yair Lapid.

Outre les différences d’opinion sur la poursuite des constructions dans les Territoires, un nouveau conflit vient d’apparaître entre les deux hommes sur la nomination du prochain responsable de la commission des Affaires étrangère et de la défense à la Knesset.

Lapid avait présenté pour le poste, Ofer Shelah, un des dirigeants de son parti mais Netanyahou y a mis son veto. Dans la foulée de ce refus, le ministre des Finances a décidé de soumettre mercredi à la Knesset le vote d’un projet de loi controversé sur le droit des pères homosexuels, violant délibérément un accord qu’il avait signé au préalable avec les autres partis de la coalition.

“Lapid a agi ainsi parce qu’il a pris très personnellement le veto de Netanyahou à la présidence de commission des Affaires étrangère et de la défense”, rapporte le Jérusalem Post citant une source anonyme proche du Likoud.

Frictions au sein du Likoud

Netanyahou de son coté fait également face à une fronde au sein de son propre parti et pourrait ainsi décider de ne pas se rendre à un convention du Likoud prévue mercredi à Tel-Aviv, de peur d’être hué par la foule, souligne la presse israélienne.

18-12-2013/ I 24 NEWS Article original

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here