Israël ouvre sa première “ambassade virtuelle” pour les Etats du Golfe persique

0
7

Le nouveau compte est appelé Israël dans les pays du CCG (Conseil de coopération du Golfe), un groupe de coordination pour tous les États arabes du Golfe, sauf l’Irak. Ces six pays arabes sunnites ont un intérêt commun avec Israël : faire face à la menace nucléaire iranienne.

Le compte, ouvert depuis mercredi, compte quatre tweets seulement à ce jour « Notre espoir est de tendre la main et Ouvrir des lignes de dialogue #KSA #Oman #Bahrain #UAE #Qatar #Kuwait » dit un tweet.

L’ambassade virtuelle est une initiative du diplomate Gary Koren, coordinateur des projets spéciaux auprès du directeur du ministère général qui a géré les relations avec les Etats du Golfe. Koren entrera prochainement en fonction de son nouveau poste comme ambassadeur en République tchèque. Le Département de la diplomatie publique du ministère, dirigé par Yoram Morad, exploitera le compte Twitter sous la direction du directeur général du cabinet.

En 2011, le Département d’Etat américain avait ouvert ses premières ambassades virtuelles pour l’Iran et la Syrie. Ces « ambassades » sont des sites Web offrant des renseignements aux Iraniens et aux Syriens sur les États-Unis, ses politiques et sur les questions consulaires comme les visas.

L’ambassade virtuelle américaine pour les Iraniens est exploitée depuis le consulat américain à Dubaï par un diplomate américain parlant le persan. Quant à l’ambassade virtuelle à Damas, elle est exploitée depuis le siège du Département d’Etat à Washington par des diplomates parlant arabe.

Israël a ouvert il y a un an et demi un bureau diplomatique dans un Etat du Golfe, dont les détails ont été révélés par inadvertance dans des documents du ministère des finances sur son plan économique pour la période 2013-14. Le document, publié sur le site Web de la trésorerie, ne nomme pas le pays et le ministère des affaires étrangères a refusé de commenter l’information.

Israël a eu des diplomates en Oman et au Qatar, mais ces bureaux ont été fermés en 2000 et 2009, en raisons des combats avec les Palestiniens en Cisjordanie et à Gaza

Israël revient en force sur Twitter. Après son suivi en direct de l’opération militaire “Pilier de défense” contre l’organisation terroriste du Hamas dans la bande de Gaza en novembre 2012, le ministère des Affaires étrangères a ouvert, mercredi, sa première “ambassade virtuelle” ; un compte Twitter interactif offrant des services et des informations aux ressortissants d’Arabie Saoudite, du Qatar, des Émirats Arabes Unis, d’Oman, du Koweît et de Bahreïn et ce, malgré l’absence de relations diplomatiques officielles entre ces pays et Israël.

Samuel Guedj

Source: lemondejuif.info Article original

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here