Israël estime avoir été “trompée” par l’UE au sujet de la directive sur les implantations

0
34

La directive sur les implantations limite la coopération avec Israël et est au coeur d’une crise diplomatiqueL’ambassadeur israélien à l’Union européenne (UE), David Walzer, estime que les Européens ont « trompé » les diplomates israéliens au sujet d’une directive sur les implantations, au cœur d’une crise diplomatique entre Israël et les pays de l’UE. Dans un document interne du ministère des Affaires étrangères israélien, révélé vendredi par le journal Haaretz, M. Waltzer reconnaît avoir été surpris par la formulation du document.

Publiée le 19 juillet, la directive a plongé les Israéliens dans l’embarras.

Elle limite la coopération européenne avec Israël au territoire défini par les lignes de 1967 et exclut les habitants des implantations et les institutions israéliennes en Cisjordanie de tout accord de coopération avec Israël. Israël a suspendu sa coopération avec les diplomates européens en Cisjordanie et à Gaza en réaction à sa publication.

Selon David Walzer, le haut-fonctionnaire européen en charge du dossier aurait « promis de transmettre un brouillon » à l’ambassade israélienne, avant de « dissimuler l’avance du travail » de la Commission européenne sur le document.

L’ambassade israélienne aurait ignoré le contenu exact de la directive jusqu’à la révélation de son existence par le quotidien israélien Haaretz, quelques jours avant sa publication officielle.

Les diplomates israéliens à Bruxelles n’auraient pas été mis au courant de la distribution d’un brouillon de la directive aux représentants des 28 pays de l’UE en juin ni d’une discussion de la Commission européenne sur son contenu le 8 juillet.

Selon David Walzer, l’ambassade israélienne aurait imaginé que le brouillon constituerait une base de travail et de négociations avec l’UE.

Les révélations du journal Haaretz sur la directive avaient semblé prendre de court la diplomatie israélienne, accusée d’impréparation par la presse et la classe politique. Une allégation que rejette M. Walzer pour qui le petit nombre de fonctionnaires israéliens à Bruxelles nuit à l’efficacité de la diplomatie israélienne.

02-08-2013/ I24 News Article original

1 COMMENT

  1. Quelquefois, on est trompé quand on le veut bien. Et ici, çà a tout l’air d’être le cas. J’ai l’impression que, par cette tentative de cri de vierge effarouchée, il essaye de nous faire croire qu’il ne s’y attendait pas! Mais de qui se moque-t-on? Soit-disant qu’il ne savait pas du tout à quel niveau de fourberie se trouvent ses interlocuteurs
    Je m’excuse, mais, pour un Ambassadeur, c’est quand-même extraordinaire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here