Israël célèbre Pourim, sur fond de tension avec l’Iran

0
9

Les Israéliens et les juifs du monde entier célèbrent à partir de
mercredi la fête de Pourim, qui commémore la vaine tentative d’un
dirigeant perse de l’Antiquité pour anéantir les Juifs, un épisode auquel se
réfèrent cette année les propos du Premier ministre Benjamin Netanyahu sur
l’Iran. A partir de mercredi soir, les Juifs religieux commenceront à lire le Livre
d’Esther, tandis que leurs coreligionnaires laïques se déguiseront et
participeront aux traditionnels défilés carnavalesques organisés pour
l’occasion.

Cette année, l’évènement prend une tournure plus politique en raison du
parallèle que les dirigeants israéliens établissent avec la Perse antique en
agitant les craintes que suscite le programme nucléaire de l’Iran.

“En tant que Premier ministre d’Israël, je ne laisserai jamais mon peuple
vivre sous la menace d’un anéantissement”, a déclaré lundi M. Netanyahu, en
visite aux Etats-Unis.

“A chaque génération, il y a des gens qui veulent détruire le peuple juif.

Mais, aujourd’hui, il y a un Etat juif capable de défendre le peuple juif”,
a-t-il ajouté dans un discours à Washington devant l’AIPAC (American Israel
Public Affairs Committee), le principal groupe de pression pro-Israël.

Il a offert au président américain Barack Obama un exemplaire du Livre
d’Esther,
qui raconte le projet du ministre perse Haman pour exterminer les
Juifs.

Le rabbin Ovadia Yossef, dirigeant spirituel du parti orthodoxe israélien
Shass, a affirmé en février qu’il y avait “maintenant aussi un Haman en
Perse”, en allusion au président iranien Mahmoud Ahmadinejad.

JERUSALEM, 7 mars 2012 (avec AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here