Israël: assiette à moitié prix contre portable éteint

0
9

Un restaurateur d’Abu Gosh près de Jérusalem offre un rabais aux clients qui mangent sans leur smartphoneUn propriétaire de restaurant dans un village arabe près de Jérusalem s’est donné pour mission de sauver la culture culinaire en offrant 50% de rabais aux clients qui garderont leur téléphone fermé lors de leur repas, a rapporté Associated Press (AP) jeudi .

Jawdat Ibrahim est propriétaire d’un restaurant populaire à Abou Gosh, un village situé à 10 km de Jérusalem. Selon lui, l’arrivée des smartphones a détruit l’expérience d’apprécier un repas en bonne compagnie, les gens étant constamment en train d’envoyer des messages texte ou de parler avec leurs collègues de travail.

Il espère que son offre généreuse permettra de renverser cette tendance.

« Je change quelque chose. C’est peut-être quelque chose de minime, mais je parviendrai peut-être modestement à changer notre mode de partager un repas », a-t-il confié à AP.

M. Ibrahim a observé que la situation a empiré ces dernières années, alors que les smartphones sont devenus de plus en plus sophistiqués. Il est consterné par tous ces groupes d’amis ou ces couples mariés en tête en tête dans son restaurant qui ne s’adressent pas la parole, les yeux rivés sur leur téléphone.

«La technologie est très bien. Mais quand vous mangez, tout particulièrement quand vous êtes avec votre famille et avec vos amis, vous pouvez attendre une demi-heure et profiter de la nourriture de votre compagnie», dit-il.

M. Ibrahim est dans une meilleure position que beaucoup de ses compétiteurs pour se permettre d’offrir une telle réduction à ses clients. Lorsqu’il vivait aux Etats-Unis dans les années 1980, il a remporté 23 millions de $ dans une loterie.

Il est aussi familier avec la publicité.

En 2010, son restaurant est notamment devenu célèbre en s’inscrivant dans le livre des Records Guinness pour avoir préparé le plus gigantesque plat d’houmous au monde.

M. Ibrahim n’est pas le premier restaurateur à s’attaquer à ce nouveau phénomène créé avec l’arrivée des smartphones.

Des restaurants à travers le monde offrent des rabais – généralement beaucoup plus modestes que celui offert par M. Ibrahim – aux convives qui éteignent leurs téléphones. Certains ont même interdit tout usage du téléphone cellulaire.

Samer Korban, co-propriétaire de la Bedivere Eatery and Tavern à Beyrouth, a déclaré que depuis son ouverture il y a un an, il offre 10% de réduction aux personnes qui lui remettent ​​leur téléphone portable.

«Nous voulons que les gens socialisent, au lieu de s’asseoir avec leurs téléphones», a-t-il dit à AP, ajoutant qu’au moins 40% de ses clients profitent de l’offre.

M. Ibrahim affirme que pratiquement tous les clients qui ont fréquenté son restaurant depuis qu’il a lancé la promotion cette semaine ont profité de l’offre.

Il ne sait pas encore combien de temps l’offre va durer. « J’ai beaucoup de nouveaux clients», dit-il. « Les gens viennent de Jérusalem, les gens viennent de Tel Aviv. Ils partagent tous la même opinion: ce téléphone n’est pas bon pour moi quand je mange ».

En offrant à ses clients de régler seulement la moitié de leur facture, M. Ibrahim semble avoir repoussé les limites des rabais offerts aux consommateurs.

Il admet que cela lui donne actuellement un coup dur financièrement. Mais il croit qu’à long terme, son pari deviendra rentable, la nouvelle offre attirant de nouveaux clients.

I 24 NEWS Article original

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here