Israël accuse l’Iran et le Hezbollah d’être derrière les attentats contre ses ambassades.

0
13

Lundi, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a accusé directement l’Iran et le groupe armé chiite libanais armé Hezbollah d’être derrière les deux attaques contre les ambassades israéliennes en Inde et en Géorgie.

« Ces derniers mois, nous avons enregistré plusieurs tentatives visant à nuire aux Juifs et aux Israéliens dans un certain nombre de pays: Azerbaïdjan, Thaïlande et ailleurs.. Dans tous les cas, les entités derrière les attaques étaient l’Iran et son collaborateur, le Hezbollah », a affirmé M. Netanyahu lors d’une réunion du Likoud à la Knesset (parlement) lundi après-midi, selon un communiqué du bureau du Premier ministre.

Quatre personnes, dont une Israélienne, ont été blessées lundi quand le véhicule d’un diplomate israélien a été la cible d’une bombe près de l’ambassade israélienne à New Delhi, Inde.

Lundi, un membre de l’ambassade israélienne de la capitale géorgienne, Tbilissi, a découvert une bombe placée sur son véhicule, alors qu’il rentrait chez lui. La bombe a été désamorcée par la police géorgienne.

« Cela signifie simplement que l’Etat d’Israël et ses citoyens doivent faire face quotidiennement à la menace du terrorisme, physique et diplomatique. Nous savons exactement qui est responsable de l’attentat et qui l’a organisé, et nous n’allons pas laisser tomber », a souligné le ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, cité par le quotidien local Haaretz, après les attentats de lundi.

Israël « combattra le terrorisme, sur son territoire et au-delà », a promis le ministre des Affaires étrangères.

Les ambassades et les consulats israéliens dans le monde sont en alerte depuis les incidents.

« Dans tous les cas, nous avons réussi à déjouer les tentatives, grâce à l’aide des forces locales de sécurité ».

La veille des attaques de lundi, était célébré le quatrième anniversaire d’un attentat à la bombe qui avait pris la vie au chef militaire du Hezbollah, Imad Mughniyah, dans la capitale syrienne Damas.

Le Hezbollah est convaincu qu’Israël est l’auteur du meurtre de Imad Mughniyah, mais l’Etat hébreu nie catégoriquement toute implication dans cet assassinat.

Le chef d’état-major des Forces israéliennes de défense, le lieutenant général Gantz, a organisé une réunion lundi, après les attaques, et a fait savoir: « Nous n’écartons pas l’idée d’attaquer les cibles du Hezbollah », selon la radio de l’armée israélienne.

Deux attentats à la bombe contre les ambassades d’ »Israël » en Inde et en Géorgie

IRIB-Deux attentats à la bombe ont visé le personnel des ambassades d’ «Israël» en Inde et en Géorgie, faisant deux blessés.
A New Delhi, une voiture de l’ambassade israélienne a explosé faisant deux blessés, sans que les causes de l’explosion soient immédiatement connues, a indiqué un porte-parole de la police.De même, la police géorgienne a désamorcé une bombe découverte dans la voiture d’un employé de l’ambassade israélienne à Tbilissi.

« Un employé de l’ambassade israélienne a découvert un engin explosif présumé dans sa voiture et a appelé la police », a indiqué le porte-parole du ministère de l’Intérieur Chota Outachvili à l’AFP.« L’objet était un engin explosif, qui a été neutralisé », a-t-il ajouté.Le ministère israélien des Affaires étrangères a confirmé que le personnel de ses ambassades avait été visé en Inde et en Géorgie, faisant état d’au moins un blessé à New Delhi.

« Il y a eu des incidents au cours desquels le personnel de l’ambassade a été visé à New Delhi et à Tbilissi », a déclaré à l’AFP le porte-parole du ministère, Yigal Palmor.« Nous examinons ces deux incidents et coopérons avec les forces de sécurité locales », a ajouté M. Palmor.

AFP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here