Israël a une dette envers l’Égypte

0
17

Un analyste israélien estime que la pression de l’Égypte sur le Hamas a prévenu des attaques contre IsraëlIsraël a un dette envers l’Egypte, a avancé l’analyste militaire du quotidien israélien Haaretz Amos Harel dans une analyse publiée lundi, un jour après que l’armée israélienne a annoncé avoir détruit un tunnel entre la bande de Gaza et Israël.

Selon Harel, malgré l’agitation sociale et politique dont l’Égypte a souffert au cours des dernières années, l’Egypte a exercé une pression continue sur le Hamas via sa frontière avec Gaza, ce qui aurait contribué à prévenir des attaques contre Israël.

Ces mesures, dont notamment la fermeture de la frontière entre le Sinai égyptien et Gaza et la destruction par l’Égypte de plusieurs tunnels, seraient bénéfiques pour Israël car les parties hostiles trouveraient maintenant plus difficile de l’attaquer à travers la construction de tunnels sous la frontière avec Israël.

Les tunnels, selon des sources de l’armée israélienne, visent à faciliter des attaques terroristes palestiniennes, y compris l’enlèvement possible d’Israéliens.

Harel estime que le tunnel découvert la semaine dernière était clairement un projet du Hamas. Long de 2,5 km et jusqu’à 15 mètres de profondeur dans certaines sections, le tunnel est estimé avoir coûté des millions de dollars – un coût qu’aucune autre organisation dans la bande de Gaza aurait pu financer.

Harel ajoute que l’armée israélienne a découvert que le Hamas était engagé dans l’organisation d’une mission de haut niveau à l’aide du tunnel, destinée à être réalisée au bon moment pour l’organisation – soit pour une attaque ou un enlèvement qui donnerait au Hamas les moyens de faire pression sur Israël.

Un tunnel similaire découvert en juillet était équipé d’éclairage et d’une voie ferrée qui pourrait être utilisé pour transférer rapidement un corps dans un panier.

Au cours des derniers mois, l’Égypte a détruit des dizaines de tunnels à Gaza, bloquant la principale voie d’ importation de biens dans l’enclave palestinienne. Harel estime que « pour le moment, au moins, il semble que la pression exercée par l’Egypte sur le Hamas – en fermant le passage de Rafah de temps à autre et en menaçant le leadership de l’organisation dans la bande de Gaza – a réussit à dissuader le Hamas d’attaquer Israël”.

I 24 News

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here