Israël a exposé aux Palestiniens à Amman ses principes pour une solution

0
12

L’émissaire israélien à la réunion avec les négociateurs palestiniens mardi à Amman a exposé les grandes lignes d’une solution du point de vue d’Israël, ont affirmé jeudi des responsables des deux parties.

« La partie palestinienne a présenté un document qui représente sa vision sur les frontières et la sécurité. La partie israélienne l’a reçu, promettant de l’étudier dans les prochaines semaines », avait indiqué mardi le ministre jordanien des Affaires étrangères Nasser Jawdeh, sans faire état d’un exposé de l’émissaire du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

L’émissaire israélien à la réunion avec les négociateurs palestiniens mardi à Amman a exposé les grandes lignes d’une solution du point de vue d’Israël, ont affirmé jeudi des responsables des deux parties.

« La partie israélienne a présenté son point de vue oralement en 22 points mais n’a pas fourni de document écrit, alors qu’il était convenu avec le Quartette que les deux parties échangent des dossiers sur leur vision d’une solution », a déclaré à l’AFP Nimr Hammad, conseiller politique du président palestinien Mahmoud Abbas.

« Les points présentés par Yitzhak Molcho n’étaient pas très différents de ceux exposés par son Premier ministre Netanyahu au président Abbas en septembre 2010 lors des rencontres à Washington, Charm el-Cheikh et Jérusalem », a-t-il ajouté.

M. Molcho, le négociateur israélien, et son homologue palestinien Saëb Erakat ont tenu une réunion plénière avec les représentants du Quartette (Etats-Unis, Russie, Union européenne et ONU), avant de s’entretenir bilatéralement en présence du chef de la diplomatie jordanienne.

Le ministre israélien de la Défense Ehud Barak a confirmé que M. Molcho avait présenté la position israélienne, mais laissé entendre qu’il l’avait fait par écrit.
« Pour moi, il est évident que le document remis à Yitzhak Molcho par Saëb Erakat est inacceptable en l’état, et je suppose que les Palestiniens n’accepteront pas celui remis par Molcho », a affirmé M. Barak à la radio publique israélienne.

Selon lui, ce qu’a exposé « M. Molcho ne comporte pas de changement par rapport aux propositions de principe d’Israël, et les positions finales d’Israël dans les négociations n’y sont pas mentionnées, car il y a des paramètres à éclaircir ».
La prochaine rencontre du même type est prévue lundi à Amman, selon le département d’Etat, qui a espéré que ces réunions se poursuivent même au delà du 9 janvier.

M. Abbas a mis en garde le Quartette contre l’échec du processus de paix, si ce dernier ne parvenait pas à relancer les négociations d’ici le 26 janvier.

Le Quartette a demandé aux Israéliens et aux Palestiniens de présenter avant cette date des propositions détaillées en vue d’un règlement de paix.

Israéliens et Palestiniens se sont rencontrés mardi pour la première fois depuis septembre 2010, date de la suspension des négociations de paix, mais sans résultat tangible.

AFP

1 COMMENT

  1. Bou Mazen ne cesse d’ennoncer des diktats…mais ne fait rien par la suite.
    Mais le plus important est la position de l’ancien socialiste Barak pour lequel nous ne connaissons toujours pas ses « concessions douloureuses » rejetées elles aussi par les palestiniens….Pourtant tres avantageuses pour ces derniers…DONT LE PARTAGE DE YEROUCHALAYIM!!!
    Aujourd’hui devront ils accepter MOINS BIEN ???
    Et faisant coallition du gouvernement Natanyahou , Barak devrait il par decence SE TAIRE par interet national?
    Lamentations dirait mon prophete JEREMIE!
    Ekha en hebreux.
    Alain Levy
    Marseille

  2. « M. Abbas a mis en garde le Quartette contre l’échec du processus de paix, si ce dernier ne parvenait pas à relancer les négociations d’ici le 26 janviier.. »

    Que ce pantin de Abbas qui se prend pour Saladin, arrête avec ses menaces qui ne font peur qu’à lui même! Il est temps que le Quartette ait quelqu’un qui connaît parfaitement la mentalité de ses gens qui menacent plus qu’autre chose, car ils ne considèrent les Occidentaux que comme des pleutres à qui il suffit de brandir la menace pour qu’ils courbent l’échine!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here