Israël a annulé un contrat sur des systèmes radars à la Turquie

0
8

Le ministère israélien de la Défense a ordonné d’annuler un important contrat de fourniture à la Turquie de systèmes radars équipant des avions, ont indiqué jeudi les médias israéliens.

Selon les médias qui citent un responsable du ministère de la Défense ayant requis l’anonymat, le contrat signé en 2009 avec la Turquie par la société israélienne Elbit Systems et les Industries aériennes israéliennes porte sur un montant de 140 millions de dollars (107 millions d’euros).

Interrogé par l’AFP sur les raisons de cette annulation, le ministère de la Défense a indiqué qu’il “n’a pas pour habitude de s’expliquer sur ses décisions (…) qui sont prises sur une base professionnelle en vertu de considérations sécuritaires et diplomatiques“.

Le journal en ligne Ynet a pour sa part estimé que le ministère de la Défense avait décidé d’annuler ce contrat, de crainte qu’Ankara ne transfère ces équipements ultra-sophistiqués à des tiers qui lui sont hostiles.

Selon la première chaîne publique de la télévision israélienne, Israël s’inquiète surtout d’un rapprochement entre la nouvelle hiérarchie militaire à Ankara et l’Iran.

Tous les autres contrats d’armes conclus par Israël et la Turquie sont maintenus, a précisé la télévision.

Les relations entre Israël et la Turquie, jadis florissantes, y compris dans le domaine de la coopération militaire, se sont considérablement dégradées, notamment après un raid meurtrier israélien contre un ferry turc qui tentait de briser le blocus de Gaza en mai 2010.

Nouvelle Arménie – Stéphane ©armenews.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here