Israël : Lors de la prochaine guerre, nous bombarderons des cibles du gouvernement libanais

0
13

DANS LA PRESSE Selon le Jerusalem Post, l’armée israélienne a désormais établi une longue liste de cibles à bombarder.”Ne pas attaquer des cibles du gouvernement libanais, lors de la seconde guerre avec le Liban, en 2006, était une erreur”, a affirmé au Jerusalem Post un responsable de la défense israélienne.

Selon ce responsable, ce sont les Américains qui, après le déclenchement de la guerre de l’été 2006, ont demandé à Israël de ne pas bombarder des cibles officielles libanaises, afin de ne pas affaiblir le Premier ministre de l’époque, Fouad Siniora, proche de l’Occident.

“Ce ne sera pas la même chose à l’avenir, et ce d’autant plus que le Hezbollah et le gouvernement sont désormais une même entité”, poursuit le responsable, sous couvert de l’anonymat.

Selon le quotidien israélien, l’armée israélienne a désormais établi une longue liste de cibles à bombarder au Liban. Cette liste comporterait des milliers de cibles du Hezbollah, contre quelque 200 en juillet 2006.

Ces déclarations interviennent alors que la presse israélienne fourmille d’articles relatifs à un éventuel transfert d’armes syriennes au Hezbollah en cas de chute du régime de Bachar el-Assad, ou encore à d’éventuelles représailles de la part du parti chiite libanais en cas d’opération israélienne contre l’Iran.

olj.com Article original | 11/04/2012

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here