Israël : Lors de la prochaine guerre, nous bombarderons des cibles du gouvernement libanais

0
8

DANS LA PRESSE Selon le Jerusalem Post, l’armée israélienne a désormais établi une longue liste de cibles à bombarder. »Ne pas attaquer des cibles du gouvernement libanais, lors de la seconde guerre avec le Liban, en 2006, était une erreur », a affirmé au Jerusalem Post un responsable de la défense israélienne.

Selon ce responsable, ce sont les Américains qui, après le déclenchement de la guerre de l’été 2006, ont demandé à Israël de ne pas bombarder des cibles officielles libanaises, afin de ne pas affaiblir le Premier ministre de l’époque, Fouad Siniora, proche de l’Occident.

« Ce ne sera pas la même chose à l’avenir, et ce d’autant plus que le Hezbollah et le gouvernement sont désormais une même entité », poursuit le responsable, sous couvert de l’anonymat.

Selon le quotidien israélien, l’armée israélienne a désormais établi une longue liste de cibles à bombarder au Liban. Cette liste comporterait des milliers de cibles du Hezbollah, contre quelque 200 en juillet 2006.

Ces déclarations interviennent alors que la presse israélienne fourmille d’articles relatifs à un éventuel transfert d’armes syriennes au Hezbollah en cas de chute du régime de Bachar el-Assad, ou encore à d’éventuelles représailles de la part du parti chiite libanais en cas d’opération israélienne contre l’Iran.

olj.com Article original | 11/04/2012

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here