Initiative d’ «Im Tirstsou »: la « Semaine de l’Apartheid arabe »

0
6

Les dirigeants du mouvement étudiant sioniste « Im Tirtsou » ont fait part de leur exaspération face à ce qui devient une habitude dans l’attitude israélienne face aux calomnies dont est l’objet l’Etat d’Israël et qui ressemble plus à une stratégie de défense qu’à des initiatives plus agressives envers les ennemis du pays.C’est ainsi que face à la « Semaine de l’Apartheid israélien » qui s’est tenue dans des grands campus étrangers, « Im Tirtsou » a organisé dans des campus israéliens « La Semaine de l’Apartheid arabe et des violations des droits humains dans le monde arabe ».

Sous forme de concours de dessins, d’affichages et de forums, les militants d’ »Im Tirtsou » ont voulu montrer à quel point les droits humains – et notamment des femmes – étaient bafoués dans les sociétés arabes.

Interrogé sur Kol Israël, Ronen Shoval, président d’ »Im Tirtsou » a indiqué « que les crimes d’honneur, les lapidations, les exécutions sommaires, les flagellations et la répression de toute opposition étaient choses courantes dans les pays arabes sans que cela n’éveille les consciences du monde si promptes à critiquer Israël ».

Plus intéressant encore, Shoval indique « que son mouvement a adressé des invitations à participer à cette manifestation à des ONG israéliennes et arabes des droits de l’Homme, mais que les israéliennes ont toutes refusé de se joindre à ces condamnations des violations des droits de l’Homme en pays arabes ».

Elles préfèrent dépenser leur énergie contre leur propre pays.

Par contre, des militants arabes sont venus prendre part à certaines des activités, reconnaissant « que les droits de l’Homme étaient largement bafoués dans le monde arabe ».

Certains de ces Arabes israéliens on d’ailleurs rejoint les militants d’ »Im Tirtsou » qui ont organisé un rassemblement devant l’ambassade de Russie à Tel-Aviv pour dénoncer le soutien de Moscou à Bachar El-Assad.

Un habitant de Sakhnin disait au micro de « Kol Israël »:
« Comme dans la société arabe israélienne et dans ma ville en particulier personne ne condamne ce qui se passe en Syrie, j’ai choisi de rejoindre les étudiants d’Im Tirtsou pour dire ma colère contre Assad et la manière dont il massacre sa propre population ».

Cette manifestation a pris d’autant plus de signification depuis les révélations lundi matin sur l’affreuse boucherie de Homs où 45 corps de femmes et enfants égorgés ont été découverts dans un local, une partie des corps ayant même été calcinés.

Shraga Blum/Israel 7

Lundi 12/03/2012

http://www.israel7.com/2012/03/initiative-dim-tirstsou-la-semaine-de-lapartheid-arabe/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here