Incident mortel au Mur des Lamentations

8
14

Un garde de sécurité israélien a tué
vendredi un visiteur juif au Mur des Lamentations de Jérusalem, lieu le plus
sacré du judaïsme, le prenant pour un activiste palestinien, a indiqué la
police. »Il y avait un homme juif, un Israélien, qui se trouvait dans le secteur
des toilettes », a indiqué à l’AFP le porte-parole de la police Micky Rosenfeld.
« Il a, pour une raison inconnue, crié Allah Akbar (Dieu est le plus grand,
en arabe) ». « Un garde de sécurité a dégainé son arme et tiré à plusieurs
reprises sur le suspect, qui est décédé de ses blessures », a-t-il précisé.
L’incident est survenu peu avant 8H00 (05H00 GMT) alors que la place devant
le mur était pleine de fidèles pour la prière du matin à la veille du shabat,
jour de repos hebdomadaire chez les juifs.

Le garde de sécurité a indiqué aux enquêteurs de la police qu’il avait
pensé que l’homme, âgé de 46 ans, était en train de retirer quelque chose de
sa poche en criant « Allah akbar » –cri de ralliement chez les musulmans–, et
qu’il était sur le point de l’attaquer, selon la radio publique.
La radio a ajouté que la police n’avait rien trouvé de suspect sur le corps
de la victime.

Le Mur des Lamentations est le lieu le plus sacré du judaïsme, ultime
vestige du second Temple détruit par les Romains en 70 de notre ère.

JERUSALEM, 21 juin 2013 (avec AFP)

8 COMMENTS

  1. Je n’avais pas bien lu , l’ordi fatigue les yeux au bout d’un certain moment , effectivement cette phrase est tellement significative , qu’ils utilisent dans leur actes terroristes , je comprends pourquoi le garde à eu peur , un juif peut-être endoctrine ou pire converti , pourtant je suis tolérante même si j’avoue que les juifs qui se convertissent je ne les comprends pas c’est assour

  2. Un juif israélien ayant crié en arabe « Allah Akbar » (Dieu est grand) a été abattu par balles vendredi par un garde près du mur des Lamentations à Jérusalem, a indiqué la police.

    Le mur, lieu sacré du judaïsme, a été immédiatement fermé aux visiteurs.

    Le garde a ouvert le feu sur l’homme, âgé d’une quarantaine d’années, qui se trouvait dans des toilettes situées non loin du site, a expliqué Micky Rosenberg, porte-parole de la police.

    Le garde a cru qu’il s’agissait d’un activiste palestinien. « Nous cherchons à connaître les motivations de la victime », a ajouté le porte-parole.

    L’incident s’est produit alors que des centaines de fidèles commençaient à se rassembler devant le mur pour la prière.

    Situé à côté du mont du Temple, le mur occidental est un mur de soutènement de l’esplanade de l’ancien temple de Jérusalem.

    Il se trouve également près de la mosquée Al-Aqsa, haut lieu de l’islam, et constitue de ce fait l’un des lieux les plus surveillés de la Ville sainte.

    Je ne savais pas qu’il avait crié effectivement cela change tout !

  3. S’il a crié cette phrase que les musulmans crient quand ils vont tuer, ce garde de sécurité s’est protégé, tout simplement. C’est triste pour la famille, mais cela prouve que l’on ne peut faire n’importe quoi, surtout devant le Kotel ! . Mon D.ieu, ce n’est pas Toi qu’ils prient, ces fanatiques musulmans, car Tu est Bon, Miséricorde, et plein d’Amour pour tous Tes enfants,

  4. Il faut réparer cette erreur tragique , aider la famille de se Palestinien , voilà la conséquence de cette guerre , des hommes et des femmes des deux côtés meurt , il faut vraiment que la Paix arrive à grand pas pour éviter que cela se reproduise , bien trop de victimes des deux côtés !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here