Imam tué à Bruxelles : un différend sunnite-chiite ?

0
11

Les premiers éléments de l’enquête montrent que la mort d’un imam dans l’incendie criminel de sa mosquée à Bruxelles lundi soir est probablement lié à un “problème entre sunnites et chiites” a indiqué la ministre belge de l’Intérieur, Joëlle Milquet.Au lendemain de la mort d’un imam de la mosquée chiite Rida, dans le quartier d’Anderlecht, dans un incendie criminel, les autorités avancent une hypothèse. A en croire, la ministre belge de l’Intérieur Joëlle Milquet, il pourrait s’agir d’un problème entre sunnites et chiites.

Un imam est mort, lundi, dans l’incendie criminel de sa moquée à Anderlecht, un quartier de Bruxelles. © CHRISTOPHE LEGASSE / BELGA / AFP

L’incendie aurait été allumé avec de l’essence par un suspect lundi en fin de journée. Un homme, considéré d’ailleurs comme le seul suspect, “est entré en proférant des propos liés au conflit syrien” a déclaré Joëlle Milquet à la radio publique RTBF. “Il s’agirait bien d’un problème entre sunnites et chiites. Mais je reste prudente car la justice doit encore confirmer une série de choses” a-t-elle ajouté.

Un autre responsable de la mosquée ayant tenté en vain avec l’imam d’éteindre l’incendie, a été légèrement blessé par l’inhalation de la fumée.

Le suspect, qui était armé d’un couteau et d’une hache a été interrogé après avoir été interpellé sur les lieux. Quelques heures après l’incendie, des représentants musulmans chiites en Belgique ont mis en cause le mouvement salafiste sunnite, sur la base des témoignages de fidèles présents au moment des faits. Selon un responsable religieux, la mosquée visée avait reçu dans le passé des lettres de menace de sunnites, liées notamment au conflit en Irak. Il a mis en cause “le discours haineux prêché dans certaines mosquées” salafistes de la ville.

Le saviez-vous ?

La communauté sunnite est largement majoritaire à Bruxelles, tandis que les chiites ne représentent qu’une infime partie des musulmans dans la capitale belge.

TF1

1 COMMENT

  1. Dans cet Islam remuant, narcissique , sorti de ses cendres par la grâce du ventre fécond, comme béni , celui de ses femmes prodigieusement pondeuses , il est même surprenant que les règlements de comptes pour la domination sur certains territoires , ne soient pas plus nombreux .

    Ils le deviendront et… tant mieux car il n’est pas normal que dans les terres du Dar El Harb (terres non conquises encore par l’islam ) , le sunnisme, là aussi, règne sans …partage .

    C’est la pensée unique dominée par la gauche , sensible à la force , en raison aussi de ses liens anciens avec l’islam hégémonique sunnite , qui nous a habitués à voir les Chiites comme de dangereux extrémistes ,plutôt intolérants et intégristes .

    Pourtant les Halévites en Turquie ont soutenu Ataturk , ils en étaient même le segment social cohérent sur lequel le moderniste Mustapha Kémal s’est appuyé pour faire ses réformes.

    Les chiites libanais n’ont pas toujours été extrémistes .Le Hezbollah a plumé le parti Amal , souvent allié aux Chrétiens et conciliant avec Israël.

    Les Druzes , les Alaouites dans cette même région ont été un facteur de progrès , combattu par les radicaux islamistes . Idem des Mozabites en Algérie ou des soufis au Maroc . Les ismaélites en Égypte ont été martyrisés par les sunnites.

    De façon générale , les Chiites en Irak sont modérés sur le plan de la religion et sont l’objet d’attentats montés par les Salafistes et par les ex- baasistes saddamistes .

    En Iran , Khomeiny ,a joué sur le sentiment d’humiliation des Chiites. Il a réussi le tour de force de faire passer l’oppression exercée par les arabo- sunnites contre les siens sur le dos du monde occidental et d’Israël . Les choses lui ont été facilitées par les liens des U.S.A. et d’Israël avec le Shah ,résumé par ses détracteurs à sa police politique , la Savack , pas plus cruelle d’ailleurs que les Mouckabarats syriens ou que les hommes du Mollah Omar …

    Mais les Chiites , à cause de leur oppression dans le monde arabe , ont été les dhimmis de l’intérieur et ceci est central dans la mémoire collective des Chiites de tous poils (Alaouites et Aliites , Druzes , Mozabites , Soufis ,Halévites…)

    Une fois de plus , les dirigeants chiites ,Nasrallah, Khomeini, Hafez El Assad , pour retarder leur inévitable confrontation avec l’islam sunnite majoritaire , utilisent les Juifs , tels un puching ball , tels le chaouch de service , le bouc émissaire entendu , universellement et historiquement modélisé pour les diaboliser comme eux mêmes ont été diabolisés et rejetés par l’islam sunnite .

    Ce sont les juifs qu’on a fait passer , une fois de plus, pour le grand Satan

    Grosse ficelle des salauds et des démagos pour des peuples vraiment pas dégrossis.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here