Il voit sa femme se faire poignarder en direct à l’autre bout du monde

0
10

Alors qu’il était en train de discuter avec sa femme par écrans interposés, le soldat américain Justin P. Poole, en mission en Asie, est témoin d’une scène d’horreur : l’agression sauvage de son épouse.


Captures d’écrans de Rachel et de Justin Poole sur Facebook.

Dans la ville d’El Paso, au Texas, située à quelques kilomètres de la frontière du Mexique, Rachel Poole et Justin Pele Poole, mariés depuis décembre dernier, filent le parfait amour. Une petite fille, qui doit être prénommée Isabella, est attendue. Mais mercredi dernier, l’idylle vire au drame…

Comme chaque soir, Justin P. Poole, jeune soldat de l’armée US en mission en Asie , et sa femme, se parlent tout en se voyant via leur téléphone portable grâce à l’application mobile «FaceTime», rapporte ABC News. Soudain, au cours de la discussion, un homme fait irruption derrière sa femme, la poignarde à plusieurs reprises avec un couteau au visage et sur le corps, avant de la tabasser, souligne Stripes. Le mari assiste impuissant à la scène. Durant l’attaque, la future mère a réussi à reconnaître son agresseur et crie son nom dans l’espoir que son époux l’entende.
L’agresseur attendait sa victime chez elle.

Il s’agit d’un certain Corey Bernard Moss, un soldat de 19 ans en formation à la base militaire de Fort Bliss. Un individu que Justin Pele Poole connaît puisqu’il appelle dans la foulée les camarades de ce dernier dans l’espoir qu’ils l’attrapent à son arrivée à la caserne. Dans le même temps, le mari parvient également à publier sur sa page Facebook un appel à l’aide avec une photo de l’homme en uniforme: «C’est Corey Moss, il a poignardé ma femme aujourd’hui. À El Paso au Texas. Aidez la police à le retrouver. Maintenant!!!!». Entre temps, l’homme s’enfuit de la maison et parvient à la base militaire où ses collègues prévenus l’interceptent et trouvent un couteau dans la voiture.


Corey Bernard Moss, âgé de 19 ans.

Les enquêteurs font rapidement le lien entre le mari et Corey Bernard Moss. Selon les voisins, le jeune de 19 ans devait de l’argent à Justin Poole afin de rembourser la voiture qu’il leur avait empruntée et qu’il avait accidentée. Selon la police d’El Paso, l’agresseur serait allé au domicile de Rachel pour lui parler de l’argent qu’il devait à son mari, mais celle-ci n’étant pas là, il serait entré dans la maison par une porte de derrière, attendant que sa victime entre pour l’attaquer.

Grâce au sang-froid de ses collègues qui l’ont intercepté, l’homme a été remis à la police et incarcéré à la prison d’El Paso. Il est accusé de tentative d’homicide volontaire sur Rachel Poole, après avoir avoué en être l’auteur.

Un miracle au milieu du drame

Très affaiblie, Rachel Poole a néanmoins pu appeler le 911 (le numéro des secours aux USA, NDLR) et être transportée à l’hôpital dans un état critique: elle a le poumon perforé, les côtes cassées et un œil endommagé. Les médecins ont pu sauver l’enfant en pratiquant d’urgence une césarienne et à ce jour le bébé est toujours «en bonne santé» a déclaré Rebecca Jones, la mère de Rachel. Quant à la mère, elle doit subir une reconstruction de son orbite oculaire.


Rachel Poole avec sa fille Isabella.

Le mari est lui retourné rapidement à El Paso et a posté des photos de toute la famille sur sa page Facebook où il y a écrit: «Ma femme s’est battue pour que sa fille puisse vivre», au côté de nombreux messages anonymes de soutien.

Par Meddy Mensah

Mis à jour le 06/11/2013 à 11:32 Publié le 06/11/2013 à 10:11

lefigaro.fr Article original

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here