Idleb: un Syrien exécuté pour « blasphème »

0
12

Des combattants jihadistes de l’Etat islamique en Irak et au levant (EIIL), un groupe lié à Al-Qaïda, ont exécuté un Syrien accusé de blasphème dans la province d’Idleb, au nord-ouest, a rapporté aujourd’hui l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).Selon l’OSDH, ce vendeur de carburant, présenté comme souffrant d’une maladie mentale, avait été arrêté vendredi à Saraqeb, soupçonné de fraude.

« Les combattants lui ont acheté du carburant et lui ont demandé pourquoi il était dilué. Il a répondu avec une expression du dialecte local en disant: ‘Comment pourrais-je le savoir? Qui suis-je, le Dieu du carburant?' », a rapporté l’OSDH.

Le vendeur a été exécuté dimanche de plusieurs balles dans la tête et son corps abandonné dans une rue, a ajouté l’organisation, qui s’appuie sur un vaste réseau de militants et de sources médicales.

L’EIIL a souvent été accusée de violences contre les civils dans les zones qu’elle contrôle en Syrie. En juin, selon l’OSDH, des combattants de l’organisation ont exécuté un adolescent devant ses parents parce qu’il avait usé à tort du nom du prophète Mahomet.

09-12-2013/AFP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here