IRAN : LA CAPITULATION D’OBAMA,

0
9

Les américains doivent comprendre qu’Obama a déjà renoncé à la défense du monde libre et civilisé. La fenêtre d’opportunité pour empêcher un Iran nucléarisé tend à se rétrécir plus le temps passe.

Une action préventive devient chaque jour plus risquée, ce qui en phrases simples signifie que le moment optimal pour une intervention s’est simplement réduit à néant – Dans l’intervalle, les iraniens, continuent la fortification de leurs installations nucléaires et la dispersion de leurs armes. La Maison Blanche en a été instamment prévenue par tous les conseillers militaires intègres – révélations appuyées par les saoudiens, les états du golfe, les israéliens, les turcs, les afghans, les chrétiens du Moyen-Orient et même les européens athéistes.

Charles Krauthammer écrit à ce sujet :

L’Iran triple sa production d’uranium, sécurise profondément ses installations d’enrichissement dans les montagnes près de Qom et repousse les inspections de son infrastructure militaire par l’AIEA.

Quel est donc l’objectif d’Obama ?

« Nous essayons d’accéder à une décision pour une attaque décisive pour protéger Israël », déclarait un responsable de l’administration au Washington Post, dans une annonce des plus révélatrices de la Maison Blanche… « en supervisant ses arrières. »

…Le plus grand exportateur de la terreur du monde… le tueur systématique des américains en Iraq et en Afghanistan, l’ennemi déclaré qui a conçu « la mort de l’Amérique » est au seuil de la capacité nucléaire – et que fait la politique des USA ?

Elle concentre ses efforts pour empêcher un allié démocratique menacé d’annihilation d’anéantir ce péril!

Obama n’a pas agi quand les risques étaient moindres – Les américains savent quand et comment procéder comme ils l’ont fait en Libye, durant la guerre du Golf I et II, et la guerre du Tanker des années 1980. Ils ne veulent pas répéter les erreurs de Bush en conquérant le pays d’un mauvais acteur comme Saddam Hussein – tout ce dont ils ont besoin c’est d’empêcher ses avions et ses missiles d’être activés, en créant une zone d’exclusion aérienne.

L’invasion de l’Iraq par Bush, suivie par la tentative d’ériger une nation était un projet trop ambitieux. Mais la prévention reste toujours une excellente stratégie pour entraver les ambitions nucléaires des pays aux régimes douteux.

Obama a simplement capitulé….

L’administration de Clinton s’est comportée de façon identique à l’égard du nucléaire et des missiles de la Corée du Nord. A l’époque de Clinton, Madeleine Albright avait valsé avec Kim Jong-il, le meurtrier des masses, concédant gentiment les armes nucléaires à la Corée du Nord. Elle retourna aux USA, proclamant sa grande victoire. Les coréens avaient accepté de renoncer à la bombe au plutonium mais s’attelèrent dans l’enrichissement de l’uranium en guise. Bill Clinton déclara qu’il avait résolu le problème et les médias USA, naïfs et simples d’esprit l’avaient applaudi. La Corée du Nord possède aujourd’hui des têtes nucléaires qu’elle exporte à des pays comme l’Iran – et Clinton continue de danser sans être inquiété.

La prolifération nucléaire est la conséquence directe de la gauche politique américaine, en connivence tacite avec des fous fanatiques autour du monde. C’est difficile à admettre, mais c’est très récurrent.

Gordon Chang reportait récemment que la Chine a vendu des missiles à longue portée à l’Iran – capables de charrier des têtes nucléaires avec une distance de 3000 miles, traversant l’Atlantique. L’Amérique est devenue maintenant à portée des roquettes islamo-fascistes. La Chine est aussi derrière le développement des armes nucléaires et des missiles de la Corée du Nord. De cette façon, la Chine évacue toute responsabilité tout en affaiblissant et menaçant l’Occident.

La semaine dernière Obama avait forcé la main à Netanyahu pour qu’il ajourne son action militaire contre l’Iran jusqu’après les élections et lui permettre de ne pas être contraint à prendre une décision trop sérieuse en pleine campagne électorale. Si Obama est réélu, il continuera sa politique d’indécision et permettra aux mollahs de devenir une grande puissance dans le Golf – inutile de décrire les incalculables conséquences. Le Moyen-Orient se lancera dans le nucléaire, puisque les saoudiens et les égyptiens vont devoir se défendre.
Si, par chance, un républicain est élu, toute action militaire américaine sera vicieusement critiquée par la Gauche.

Un petit échantillon de leurs exploits : Clinton a laissé Bin Laden lui glisser entre les doigts à quatre reprises après le bombardement de 1993 dans le World Trade Center, culminant en l’attaque du onze septembre. Le New York Times accusait Bush… Jimmy Carter était celui qui avait facilité la montée au pouvoir du régime islamique-fasciste en Iran et aujourd’hui, la gauche accuse Israël d’avoir osé survivre.

La gauche radicale ne se trompe jamais, même après plus de 100 millions de morts au vingtième siècle. Une fois que vous contrôlez la propagande, vous contrôlez la pensée des peuples.

La négligence d’Obama n’est pas accidentelle. Il est renommé pour ses échecs intentionnels à suivre la feuille de route de tous les présidents américains depuis FDR et Woodrow Wilson : défendre le pays contre toute vague émergeante de totalitarisme.

Quand Obama prétend défendre Israël et les USA, il ment. Ses véritables valeurs sont énoncées par les armées d’ignorants du mouvement d’occupation, tempêtant contre le capitalisme et la liberté.

Les nationalistes noirs comme Obama exècrent le capitalisme pour des raisons idéologiques – mais le capitalisme signifie la liberté économique, qui soutient la liberté politique. Pour les radicaux, l’usage politique de la foule est préférable à une classe moyenne pacifique et à la prospérité, ou ce que Jeremiah Wrigh traite de classe moyenne absente. C’est pour cela que le mouvement occupation continue sa campagne d’élection, avec la bénédiction de l’union internationale des employés des services SEIU.

La semaine dernière, Leslie Stahl, la fameuse étoile de sixty-minutes, interviewait l’ancien chef des services secrets israéliens, Meir Dagan. Stahl admit ouvertement que l’Iran développait des armes nucléaires, et Dagan se trouvait là pour affirmer qu’Israël n’est pas en mesure de se défendre contre une attaque massive de missiles. C’était là simplement un autre moyen pour persuader les USA que les mollahs sont invincibles : Vous armez d’abord les ennemis jurés de la civilisation, puis vous démoralisez votre peuple.

Il n’est pas difficile de voir comme les gauchistes opèrent. Ils suivent toujours le même scénario. Ils cèdent perpétuellement aux véritables idéologies du mal.
Les USA sont la nation la plus puissante du monde, et l’unique force qui peut abattre les régimes félons ambitionnant le nucléaire. Il est absurde qu’Israël, une nation de 7 millions d’habitants, de devenir l’nique défenseur de la civilisation occidentale, de l’Europe et des USA inclus.

Une fois le parapluie nucléaire percé et les missiles islamiques à 20 minutes des USA, les radicaux dicteront leurs conditions et personne ne sera en mesure de les défier.

Il y a vingt ans, l’Union Soviétique s’écroulait et la civilisation occidentale triomphait. Aujourd’hui, la gauche a percé des failles énormes dans le plancher de l’Amérique qui est maintenant sérieusement en danger.

Il ne s’agit pas seulement d’Israël. Il s’agit surtout de la civilisation occidentale, avec tout ce qu’elle contient de bon pour l’humanité entière. C’est aussi la liberté des femmes – alors que des centaines de millions d’entre elles vivent dans la tyrannie moyenâgeuse dans tous les pays arabes et dans le monde perse, merci à Obama et Jimmy Carter. N’attendez surtout pas que le New York Times reporte les feux sur le monde arabe et ses crimes… Il est trop occupé à diffamer tout porte-étendard républicain. La gauche est un parasite politique : elle avalera son hébergeur si elle n’est pas immobilisée!

Ce que nous voyons dans le monde arabe n’est nullement un accident, mais bien un acte de sabotage-suicide commis par l’alliance gauchiste-islamique. Obama et son effroyable gauche démocratique ont délibérément saboté nos défenses à toutes les occasions. Notez que Jimmy Carter protège maintenant le nucléaire iranien – et prétend que la confrérie islamique n’est qu’une bande de bonnes âmes. Allez demander aux 10 millions de Coptes en Égypte qui cherchent à sortir vivants de l’enfer qu’est devenu l’Égypte. Les Coptes ont construit des églises en Égypte bien avant la venue de l’Islam. Aujourd’hui, ils sont attaqués par la confrérie islamique et les salafistes fanatiques.

Le véritable axe du mal s’est forgé entre le fascisme islamique et la gauche. Rien d’étonnant à ce que l’Amérique soit accusée d’islamophobie et que cette utopie appelée multiculturalisme soit truffée aux étudiants de collège durant ces dernières années. Le but est de saboter la civilisation occidentale, ennemi commun à la gauche radicale et au fascisme islamique.

The pacte Staline-Hitler de 1938 est revenu avec des joueurs différents mais pour des raisons stratégiques identiques – le marxisme totalitaire et le fascisme ont un ennemi commun : les USA.

Par Thérèse Zrihen-Dvir
(Inspiré du texte James Lewis)

http://therese-dvir.com
http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com/

1 COMMENT

  1. Bonjour chers lecteurs, et merci encore pour vos compliments.
    Obama, a mon avis, use de la Taqqya pour arriver a ses desseins… Il n’y a qu’a voir sa connivence avec les russes pour comprendre que quelque chose de pas tres catholique se trame entre eux. Obama ne levera pas un pouce pour aider Israel… Il veut sa destruction, il veut la conquete arabe du monde libre et il ne cesse de nous prouver combien il est efficace dans sa vocation de leurrer – les americains sont malheureusement assez credules pour lui remettre a nouveau le sceptre. Il est un disciple fervent de Carter, de Clinton, et si il est reelu, ce sera la debacle non seulement au moyen orient mais aussi dans le monde libre entier.
    Prions pour que les desseins de ce diable deguise en saint-sauveur, echoue dans ses projets.
    Shabbat Shalom chers amis,
    Therese Zrihen-Dvir

  2. {{La bombe iranienne.

    Il faut être clair, l’enrichissement de l’uranium à lui tout seul est insuffisant pour fabriquer une force de frappe nucléaire, d’ailleurs plus aucune nation ne possède de bombe à uranium 235, la seule filière actuelle passe par le plutonium.

    Le plutonium 239, s’obtient à partir de la fission de l’uranium 235 dans un réacteur nucléaire, un processus lent, qui nécessite des installations de surfaces, visibles et vulnérables, ainsi qu’un complexe physico-chimique, de traitement et de raffinage d’importance, de conditionnement, et de fabrication de « l’allumette nucléaire », dont les composants sont sous embargo.

    C’est précisément sur ce type d’installation, que doivent porter les frappes préventives, c’est déjà ce qui fut fait, sur le réacteur syrien allié de l’Iran, avec succès d’ailleurs.

    Dans ce cas il n’est pas forcément besoin de risquer la vie des équipages de bombardiers, une dizaine de missiles de croisière à charges classiques, devraient déjà suffire.

    Comme on ne fait pas de guerre, ni marcher une nation, sans carburant, et que les capacités de raffinage de l’Iran ne couvrent que 20 % de la consommation iranienne, les 80 autres % étant importés et à présent sous embargo, il suffirait de détruire les installations de raffinage, pour mettre le pays à genoux, et là aussi quelques missiles de croisière, feraient largement l’affaire.

    Ce qui expliquerait la politique actuellement concertée du « Wait and See »
    }}

  3. Tout d’abord, met-il permis de féliciter l’auteur de cet excellent article concernant l’Iran des mollahs, fanatiques dangereux, prêts à faire basculer le monde dit civilisé dans l’obscurantisme le plus total ? Donc, MERCI pour cet excellent article ! Ceci précisé :
    Les présidents de gauche comme Jimmy CARTER, Bill CLINTON, ou Hussein Barak OBAMA sont entièrement responsables de l’affaiblissement de l’Amérique qui profite et continuera de profiter aux ennemis du monde libre que sont les régimes de la Chine et de la Russie actuelle !
    Mais la gauche américaine n’est pas seule responsable ! Elle a des soeurs jumelles partout en Europe, à commencer par la gauche munichoise française ! En Israël, nous constatons le même problème : La gauche israélienne est prête à se faire hara-kiri, minorité politique, si elle était au pouvoir, capable d’emporter dans son élan désespéré et imbécile la majorité des israéliens marqués à droite ! Donc, dans l’intérêt de tous, du monde civilisé, il serait grand temps de régler son compte au régime des mollahs iraniens ! De toutes façons, tôt ou tard, il faudra bien faire une omelette, et moins l’on utilisera d’oeufs, mieux cela vaudra !
    En espérant de tout coeur qu’OBAMA sera battu à la prochaine élection présidentielle, car si par malheur, il devait-être réélu, ce serait pour le grand malheur de l’Amérique, mais aussi de l’Occident !
    Allez, Monsieur le Premier Ministre d’ISRAEL, suivez l’esprit de votre mentor, Menahem BEGIN, qui a eu ce mot célèbre :  » Lorsque quelqu’un vous dit qu’il veut vous tuer, il faut le croire !  » et j’ajouterais, d’agir en conséquence, avec tous les risques que cela comporte ! La montre joue en faveur de ces fous d’Iran, ne l’oublions pas !!!
    ABEL

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here