Haïfa: un Kippour qui pourrait s’avérer… explosif

0
14

Pour la première fois depuis 1948, Yom Kippour tombe le même jour que la
“Feast Of the Cross” ‘”la Fête de la Croix”), un festival chrétien orthodoxe.Les autorités se préparent à des frictions, voire des émeutes, à Haïfa, en ce samedi, alors que le jour le plus solennel de l’an juif, Yom Kippour, coïncidera , pour la première fois depuis la création de l’état d’ ‘Israël, avec la “Fête de la Croix” orthodoxe orientale.

Des représentants de la communauté Chrétienne ont récemment rencontré
la police de Haïfa, afin de coordonner les manifestations, et leur sécurisation. Le maire Yona Yahav a discuté de la question avec l’archévêque Elias Chacour, nous rapporte Maariv.

La ville comporte plusieurs quartiers Juifs et chrétiens qui sont adjacents.

Alors que les juifs célèbrent Yom Kippour par le jeûne et la prière,et que même les non-religieux évitent d’utiliser leur voiture, les Chrétiens eux sont moins discrets. La Fête de la croix est traditionnellement marquée par des parades de rue, des carnavals et des lancers de feux d’artifice, ce qui pourrait générer des tensions.

Les autorités sont préoccupées par l”eventualité que les juifs religieux soient offensés par les festivités chrétiennes.

La grande inquiétude serait que des juifs religieux interprètent la joie des Arabes Chrétiens qui célèbrent leur fête de travers, et des émeutes pourraient en découler, a confessé un officiel de la police à Maariv.


St-Jean d” acre 2008

En 2008, des émeutes avaient éclaté à St-Jean d’Acre pendant Yom Kippour, après que des jeunes juifs aient jeté des pierres sur un
automobiliste qui roulait dans un quartier juif, après Kol Nidré.
Les troubles qui en résultèrent durèrent 24 heures et mobilisèrent des centaines de policiers.

La fête de la croix célèbre la dévotion de l’Eglise du St-Sépuclre, en l’an 335, et se fête tous les 13 septembre par les chrétiens orthodoxes
orientaux.

Yom Kippour, que les juifs appellent le jour du grand pardon, commencera au crépuscule du 13 septembre, pour s”achever à la tombée de la nuit du lendemain.

Source: Times Of Israel Article original

Adaptation: Thierry Fhima/JForum


St-Jean d” acre 2008

Tags : Haïfa Juifs Chrétiens Yom Kippour Feast Of the Cross

Violences

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here