Gaza , « prison à ciel ouvert »: comparaison « malvenue » selon Klarsfeld

0
21

L’avocat Arno Klarsfeld a jugé dimanche « malvenue » la comparaison du conseiller présidentiel Henri Guaino, selon qui Gaza est « d’une certaine manière une prison à ciel ouvert ». »L’image est malvenue quelques jours après l’assassinat d’enfants juifs,
tués par Mohamed Merah qui disait vouloir venger les enfants palestiniens de
Gaza », a répondu Arno Klarsfeld qui a précisé s’exprimer en son nom propre et
non en tant que président de l’Office français de l’immigration et de
l’intégration (Ofii).

« Si Gaza est une prison à ciel ouvert, qui sont les geôliers sinon les
Israéliens ? », s’est-il interrogé lors d’un entretien téléphonique avec l’AFP.

« Il ne tient qu’au Hamas, qui tire des roquettes sur la population civile
israélienne, que la situation change.

Mais le Hamas ne le veut pas, obstiné dans sa volonté de détruire Israël. »

« En outre, M. Guaino a déclaré que la population ne pouvait se baigner à
Gaza. Il y a une police montée qui prend garde que les femmes ne montrent pas
un bout de chair sur les plages », a expliqué Arno Klarsfeld.

Interrogé sur les tueries de Toulouse et Montauban sur Radio J que leur
auteur Mohamed Merah a notamment justifiées par sa volonté de venger les
enfants palestiniens, Henri Guaino a répondu qu' »aucune cause politique,
aucune cause religieuse ne peut justifier un tel acte ».

« Certains ont parlé de Gaza comme une prison à ciel ouvert, est-ce que vous
dites la même chose? », l’interroge-t-on alors.

« Il faut toujours se méfier des mots, mais c’est d’une certaine manière une
prison à ciel ouvert, puisque ces gens ne peuvent pas rentrer, ne peuvent pas
sortir, ne peuvent pas se baigner dans la mer… », a répondu Henri Guaino.

PARIS, 25 mars 2012 (AFP)

1 COMMENT

  1. C’est précisément parce que le ciel est ouvert que le hamas peut tirer des centaines de roquettes sur Israel. Guaino s’imagine que si les terroristes de gaza pouvaient aller et venir librement, ils ne penseraient qu’a aller a la plage et a faire du tourisme. C’est vraiment inverser les causes et les effets. C’est pas leur situation qui a fait d’eux ce qu’ils sont. C’est en raison de ce qu’ils sont, qu’ils subissent cette situation.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here