Gaza: le point de passage de Kerem Shalom réouvert

0
13

Reprise des livraisons de fuel par Israël, interrompues après les 70 tirs de roquettes du Djihad islamique.Israël va reprendre dimanche les livraisons de fuel destiné à l’unique centrale électrique de la bande de Gaza, qui a cessé de fonctionner samedi faute d’approvisionnement, a annoncé dimanche le ministre de la Défense, Moshe Ya’alon.

« Le ministre de la Défense Moshé Yaalon a donné comme instruction de rouvrir le point de passage de Kerem Shalom (entre Israël et la bande de Gaza) pour assurer le transfert de fuel », a annoncé le communiqué du Coordinateur des activités israéliennes dans les Territoires palestiniens.

Selon le communiqué Israël va fournir dimanche 200.000 litres de fuel pour la centrale, ainsi que du carburant pour les véhicules et du gaz domestique.

Un responsable palestinien, qui a requis l’anonymat, a précisé à l’AFP que l’approvisionnement concernant le carburant et le gaz domestique avaient repris dimanche. « En revanche le fuel pour la centrale n’a pas encore été livré en raisons de problèmes inter-palestiniens », a-t-il ajouté sans donner d’autres détails.

Un responsable israélien avait affirmé samedi que la pénurie de carburant à Gaza résultait « d’un conflit interne entre le gouvernement du Hamas dans la bande de Gaza et l’Autorité palestinienne à Ramallah ».

La centrale électrique de la bande de Gaza, qui fournit 30% des besoins en électricité de l’enclave palestinienne, a cessé de fonctionner samedi faute de fuel en provenance d’Israël.

L’Etat hébreu a fermé mercredi le point de passage de Kerem Shalom, par lequel transitent les marchandises entre Israël et la bande de Gaza, après que 70 roquettes se soient abattues sur le sud d’Israël en 48 heures. Le mouvement terroriste palestinien Djihad islamique, qui a revendiqué les tirs, a annoncé mercredi une trêve démentie par Israël, qui n’a pas empêché une dizaine d’autres tirs de roquettes entre jeudi soir et vendredi matin.

La compagnie d’électricité a dû limiter la fourniture de courant à six heures par jour, contre 12 heures lorsque la centrale fonctionne, a précisé l’autorité de l’Energie, qui dépend du gouvernement du Hamas au pouvoir à Gaza.

Cependant, un responsable israélien s’exprimant sous couvert de l’anonymat, a affirmé que la pénurie de carburant à Gaza résultait en fait d’un conflit interne entre le gouvernement du Hamas dans la bande de Gaza et l’Autorité palestinienne à Ramallah.

17-03-2014/ I24 NEWS Article original

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here