Gaz: contrat de 18 milliards de dollars pour le gisement israélien de Tamar

0
11

Le producteur israélien d’électricité Israel Electric Corporation (IEC) s’est engagé à acheter du gaz provenant du gigantesque gisement offshore de Tamar, a annoncé l’un des exploitants du site, parlant d’un contrat d’au moins 18 milliards de dollars sur quinze ans.IEC compte acheter au total 76,5 milliards de mètres cubes de gaz, et
dispose d’une option pour monter sous certaines conditions jusqu’à 99
milliards, a indiqué jeudi l’américain Noble Energy, dans un communiqué.

« Bien que les revenus effectifs dépendront des quantités achetées et des
prix au moment de la vente, les revenus totaux estimés pour la période de
quinze ans est de 18 milliards de dollars si IEC n’exerce pas son option, et
de 23 milliards si l’option est exercée », estime-t-il.

Le gisement de Tamar fait partie des gisements gaziers très prometteurs
découverts ces dernières années au large d’Israël, mais dont l’appartenance
est contestée par des pays voisins dont le Liban.

Situé à 130 kilomètres au large de Haïfa (nord d’Israël) et à 1.600 mètres
de profondeur, il recèlerait environ 238 milliards de mètres cube de gaz.

Noble Energy précise que des accords ont désormais été trouvés avec six
acheteurs, pour un volume total de 110,4 à 133 milliards de mètres cube.

Les revenus devraient représenter entre 27 et 32 milliards de dollars, sur
une période de 15 à 17 ans.

L’exploitation devrait débuter cette année, avec de premières livraisons
attendues en avril 2013, i
ndique encore Noble Energy.

Le groupe américain détient 36% des droits pour Tamar, suivi par les
compagnies Isramco Negev (28,75%), Delek Driling et Avner Oil Exploration
(15,625% chacune) et Dor Gas Exploration (4%).

NEW YORK, 15 mars 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here