Fusillade de Toulouse: Netanyahu condamne un meurtre odieux de Juifs

0
7

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a condamné « le meurtre odieux de Juifs, dont des petits enfants » après la fusillade devant un établissement scolaire juif à Toulouse (sud-ouest) qui a fait lundi quatre morts, dont trois enfants. »En France aujourd’hui, il y a eu un meurtre odieux de Juifs, dont des
petits enfants », a déclaré M. Netanyahu devant les membres de son parti Likoud
(droite).

« Il est trop tôt pour savoir précisément quelles sont les circonstances de
cet acte meurtrier, mais nous ne pouvons pas écarter la possibilité qu’il a
été motivé par un antisémitisme violent et sanglant », a estimé M. Netanyahu.

Les radios et télévisions ont interrompu momentanément leurs programmes
habituels pour donner des détails de cette attaque qui a « horrifié » Israël.

Le ministre israélien de la Défense Ehud Barak a dénoncé, dans un
communiqué, un « acte incompréhensible » et exprimé sa confiance dans la
capacité des autorités françaises de traduire le responsable des meurtres en
justice.

Le ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, s’est dit
« profondément choqué », selon un communiqué de son bureau.

« Seule une personne possédée par le démon peut massacrer de cette façon des enfants dans une école« , a-t-il ajouté.

Le Premier ministre israélien s’est dit confiant que le président français
Nicolas Sarkozy et son gouvernement « feront tout pour trouver le meurtrier »,
en offrant l’assistance d’Israël en cas de besoin.

Un adulte et trois enfants ont été assassiné par balles lundi matin au collège
juif Ozar Hatorah de Toulouse, une fusillade qui a soulevé une immense émotion
en France et choqué les autorités israéliennes.

Un professeur de religion de 30 ans, ses enfants de 3 et 6 ans, et la fille
de 10 ans du directeur de l’établissement, ont été tués par un tireur arrivé à
moto ou à scooter, qui a ensuite pris la fuite.

Outre les morts, la fusillade a fait un blessé grave, un adolescent de 17 ans, selon le procureur de laRépublique de Toulouse.

JERUSALEM, 19 mars 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here