Fusillade à Toulouse : plusieurs rendez-vous de campagne reportés

0
10

En raison de la tuerie de Toulouse, le meeting prévu mardi à Rennes, qui devait réunir Ségolène Royal et François Hollande, est reporté. Nicolas Sarkozy a annoncé qu’il suspendait sa participation à la campagne jusqu’à mercredi.La fusillade de Toulouse a heurté la classe politique lundi. Les témoignages de sympathie à l’égard de la communauté juive et au-delà se sont multipliés dans la journée, de la part des ministres, députés ou sénateurs de tous bords.

Cette tragédie affecte aussi la campagne : plusieurs candidats à la présidentielle ont décidé de la mettre entre parenthèse, quitte à en annuler des moments forts. François Hollande a ainsi reporté, lundi soir, le meeting qu’il devait tenir à Rennes avec Ségolène Royal mardi soir. Après s’être rendu à Toulouse, le candidat socialiste a également annulé son passage à Canal+ pour se rendre à la synagogue Nazareth où avait lieu un hommage aux quatre personnes, dont trois enfants, abattues devant une école juive à Toulouse. Par la voix de Benoît Hamon, il avait indiqué dans la matinée qu’il suspendait sa campagne. “Il ne s’agit pas de stratégie quand on dit que la campagne est mise entre parenthèses”, a souligné sur LCI l’une de ses porte-parole, Najat Vallaud-Belkacem. Un tel drame, a-t-elle souligné, invite à la “retenue” et à la “dignité”.

De son côté, Nicolas Sarkozy a annoncé, dans une allocution à la presse juste avant cette cérémonie, qu’il suspendait sa participation à la campagne jusqu’à mercredi, date des obsèques des militaires tués à Montauban et Toulouse. Le chef de l’Etat, qui s’est lui aussi rendu dans la ville-rose juste après le drame, avait au préalable reporté deux interviews, l’une prévue sur France Info mardi matin et l’autre sur France 3 lundi soir.

Enfin, Marine Le Pen a obtenu la déprogrammation de l’émission “Spéciale présidentielle”, sur France 2, dans laquelle elle devait intervenir lundi soir.
Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a annoncé qu’il ne décompterait pas le temps de parole des candidats lundi et mardi, lorsque leurs propos se rapportent à l’événement.

“Aujourd’hui est une journée de tragédie nationale” Vidéo LCIWAT sélectionnée dans Actualité

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here