Football : Israéliens et Palestiniens se disputent un joueur

0
8

La Fédération internationale de football, (FIFA) pourrait être amenée à jouer les médiateurs entre Israéliens et Palestiniens après qu’un joueur arabe israélien a quitté une équipe palestinienne pour jouer dans un club israélien.Ce joueur, Ali Khatib, s’est retrouvé au beau milieu d’une polémique lorsque la direction de son club de Jabel Moukkaber, une des meilleures équipes de la Première Division palestinienne, a découvert qu’il s’apprêtait à faire défection pour le club israélien de Hapoël Haïfa et qu’il avait déjà signé un contrat.

Selon le club de Jabel Moukkaber, il s’agit d’une rupture de contrat, ce que conteste Hapoël Haïfa. Ce qui, partout ailleurs, se résumerait à un simple conflit d’intérêts local pourrait nécessiter l’intervention de la FIFA dans la mesure où les fédérations israélienne et palestinienne n’entretiennent pas de relations officielles.

Le vice-président de Jabel, Moukkaber Mohamed Zouhaika, soutenu par la Fédération palestinienne de football (PFA), a affirmé à l’AFP qu’Ali Khatib devait contractuellement resté dans le club pour quatre saisons supplémentaires. « Il ne peut pas changer de club sans le consentement de son club », a confirmé Ali Jibril, un haut responsable de la PFA.

« JE SUIS UN PROFESSIONNEL ET UN JOUEUR LIBRE »

De son côté, la Fédération israélienne de football affirme qu’Ali Khatib est enregistré auprès d’elle comme un joueur israélien depuis 2001 et qu’il n’a jamais demandé son transfert dans la Ligue palestinienne. « Les transferts entre fédérations de football doivent avoir lieu avec des documents internationaux officiels supervisés par la FIFA, alors que la Fédération palestinienne n’a jamais demandé de libérer Ali Khatib pour qu’il puisse passer dans une autre fédération », a indiqué le porte-parole de la Fédération israélienne.

Ali Khatib, 22 ans, un joueur de milieu de terrain qui a également évolué dans l’équipe nationale palestinienne, se défend d’avoir mal agi. « Je suis un professionnel et un joueur libre, c’est cela ma chance », a-t-il déclaré à l’AFP. « J’ai reçu une offre tentante et il n’y avait rien pour m’empêcher de changer de club »>Article original« , a-t-il ajouté. Ali Jibril et Mohammed Zouhaika affirment qu’ils sont prêts à demander l’intervention de la FIFA dans cette affaire. « Nous pourrions devoir à aller auprès de la FIFA pour résoudre le problème et demander des indemnités pour les pertes subies par le club », a souligné Mohammed Zouhaika.

Ali Khatib, originaire de la ville arabe israélienne de Shefa’Amr en Galilée, a commencé sa carrière au sein de l’équipe de Hapoël Shefa’Amr, avant d’être transféré à l’Hapoël Haïfa. Ces dernières années, il a évolué dans des clubs palestiniens tels que Jabel Moukkaber et Hilal Al-Quds.

Le Monde.Fr avec AFP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here