Facebook : un hacker israélien détiendrait les codes de milliers d’internautes arabes

0
10

Le torchon continue de brûler sur Internet entre des pirates d’Israël et ceux en provenance de certains pays arabes.

Ce week-end, un hacker israélien, se faisant appeler « Hannibal », a assuré qu’il s’était emparé des identifiants et mots de passe de 85 000 comptes Facebook.

Ceux-ci appartiennent « à des Arabes du monde entier », précise-t-il.

« Hannibal » a suggéré une « trêve » avec le camp pirate adverse arabes.

Tout en prévenant qu’en cas de nouvelle cyber-attaque dirigée contre Israël, on pourra s’attendre à une riposte de sa part.

« Hannibal » a diffusé certaines données d’identification de comptes Facebook sur Pastebin, une application web qui permet de partager du texte, mais aussi sur 14 sites de partage de fichiers.

Il ajoute disposer des détails de 30 millions de comptes e-mail, de ceux de 10 millions de comptes bancaires et les informations relatives à 4 millions de cartes de crédit.

Autant d’affirmations difficilement vérifiables.

Selon The Register, un porte-parole de Facebook a tenté de calmer le jeu : moins d’un tiers des comptes hackés étaient valides (mot de passe valide) et que la moitié des identifiants ne correspondait tout simplement pas à ceux de comptes Facebook.

Et le réseau social d’ajouter : « Cela ne correspond pas à un hack de Facebook ou du compte de quiconque sur Facebook. »

Plus tôt dans le mois, c’est un hacker se présentant sous le pseudonyme « oxOmar » qui n’avait pas hésité à diffuser des dizaines de milliers de données relatives à des cartes bancaires appartenant à des citoyens israéliens.

La semaine dernière, la Bourse de Tel Aviv, trois banques nationales et la compagnie aérienne El Al Airlines avaient été les cibles d’actes de piratage.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here