Exclusivité Jforum: Le CRIF et les CCJ se mettent à Table.

    0
    20

    C’est dans le cadre agréable du restaurant chinois l’Asiatik que se sont rencontrés hier soir, 29 avril, le président du CRIF et les dirigeants des Conseils des Communautés Juives d’Ile-de-France. Richard Prasquier était accompagné de son vice-président, Ariel Goldman, et d’Ariel Amar, délégué aux communautés de la région parisienne. De leurs côtés les CCJ par Sammy Ghozlan (CCJ 93), André Benayoun (CCJ 94), Elie Korchia (CCJ 92), Moshé Cohen Sabban (CCJ 95), Richard Benchetrit et Lucien Azria (CCJ 78), Benjamin Allouche, nouveau président du CCJ 91, ainsi qu’Albert Myara, Coordinateur des CCJ d’Ile-de-France.

    Dans une ambiance cordiale et détendue les présents ont dressé un bilan positif des dernières années de collaboration entre le CRIF et les sept conseils départementaux qui fédèrent actuellement plus de 120 communautés de la région parisienne. On ne compte plus les initiatives communes et les manifestations organisées en partenariat dans le domaine de la lutte contre l’antisémitisme et de l’antisionisme.

    Sur ce dernier point, l’activisme anti-israélien, Richard Prasquier invita ses hôtes à dresser un tour d’horizon des communes où les problèmes sont les plus aigus, en particulier dans les villes d’obédience communiste ou apparentées. La proposition d’Ariel Goldman d’organiser de temps à autres des réunions entre le CRIF et les présidents de communautés membres des CCJ fut accueillie très favorablement. Les présents estimèrent en effet que les dirigeants de la base communautaire sont directement concernés par les problématiques politiques et sécuritaires débattues au sein du CRIF et qu’ils doivent faire entendre leur voix sur des sujets aussi importants.

    À cet égard, Richard Prasquier reconnut qu’une représentation plus juste et plus équilibrée des CCJ devrait être mise à l’étude au sein du CRIF, département par département. De son côté, Albert Myara, a exprimé la nécessité pour les dirigeants de CCJ d’organiser une réflexion approfondie en interne en vue de redéfinir les objectifs et le mode de fonctionnement de leur organe de coordination, l’Union des CCJ d’Ile-de-France, qui a fait l’objet de divers désaccords au sein des institutions et des CCJ eux-mêmes.

    En conclusion, les présents se sont déclarés très confiants quant à l’avenir prometteur du partenariat CRIF CCJ dont la synergie et la complémentarité ont largement fait leurs preuves, ces dernières années, dans l’intérêt du judaïsme francilien.

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here