Exclusif : Mahmoud Abbas signe un accord secret avec Bachar al Assad

0
10

Le Président de l’Autorité Palestinienne, Mahmoud Abbas, a signé, cette semaine, un accord secret de coopération avec le Président syrien Bachar al Assad, révèle pour la première fois, Debkafile, d’après ses sources du renseignement militaire.
Ils ont signé un accord secret dans le dos de tous.

Ils ont conclu cet arrangement à l’insu du Secrétaire d’Etat américain, John Kerry, peu de temps avant qu’il ne s’asseoit, à Rome, mercredi 23 octobre, avec le Premier Ministre israélien Binyamin Netanyahu, pour discuter des accords sécuritaires en Judée-Samarie/Cisjordanie et donner un coup de pouce aux négociations de paix israélo-palestiniennes. Nos sources révèlent qu’Abbas, le premier dirigeant arabe à rompre les rangs au sein du front arabe uni contre Assad, a aussi été le premier à passer accord avec le tyran syrien, au nom d’une minorité combattant contre le régime de Damas, à savoir : les Palestiniens qu’on sait, par ailleurs, très divisés sur cette question”>Article original.

Abbas a signé la promesse que les combattants palestiniens se retireraient des rangs rebelles syriens, déposeraient leurs armes et entreprendraient de mettre fin à leur défiance envers le Président syrien et son armée.

L’accord Abbas-Assad risque de peser sur les efforts américains et russes pour convoquer une conférence de Genève II, en vue d’une solution politique au conflit syrien, le 23 novembre. La désertion palestinienne des rangs de l’opposition syrienne altère son rapport de forces interne et peut modifier l’état d’esprit de certains groupes de l’opposition syrienne, qui projetaient de boycotter la conférence.

Nos sources confirment que le dirigeant palestinien a réalisé ce geste dans le dos des Américains. Kerry s’est, apparemment, rendu à son rendez-vous avec Netanyahu à Rome, en ignorant totalement ce qui se tramait.

Assad, également, a agi sans se préoccuper d’en informer ses alliés iraniens et du Hezbollah. Les soupçons que quelque chose était en cours, entre Damas et Ramallah, n’ont commencé à émerger que mardi 22 octobre au soir.

Dans la nuit de mardi à mercredi, le projet d’accord signé à Damas a été livré à Ramallah par l’hélicoptère personnel du Premier Ministre jordanien, Abdallah Ensor. Il est, également, arrivé en compagnie de l’émissaire spécial d’Abbas à Damas, qui a signé le document au nom du Président palestinien.

DEBKAfile Reportage exclusif 23 octobre 2013, 9:19 PM (IDT)

debka.com Article original
Adaptation : Marc Brzustowski.

1 COMMENT

  1. double visage, triple langage, un seul but, le même qu’ Arafat : la Palestine islamique sans juifs de la rivière à la mer.

  2. {{Comme hier Arafat , cet Abbas est pourri jusqu’à la moelle .}}

    {{Pour être Président de l’AP il faut avoir un CV bien chargé en crimes . Abbas avec celui des enfants de Maalot est bien leur Maître à tous .}}

    {{ {{Un homme à abattre à la première occasion . Que de crimes il a ” couvert ” pendant qu’il discute de paix .}} }}

    {{Oui , vraiment pourri jusqu’à la moelle cette ordure .}}

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here