Espagne : arrestation d’un « terroriste jihadiste » présumé

0
12

L’Espagne a annoncé mardi avoir arrêté un
« terroriste jihadiste présumé » de nationalité marocaine dans l’enclave
espagnole de Melilla, dans l’extrême Nord de l’Afrique, qui était recherché
par le Maroc.La police a « arrêté le terroriste jihadiste présumé Mohammed El Bali à
Melilla », indique le ministère espagnol de l’Intérieur dans une communiqué.
Le suspect, de nationalité marocaine, est accusé d’être le coordinateur de
deux cellules jihadistes appelées « cellule des moudjahidine » et « cellule
Taouhid’, installées à Nador, ville marocaine proche de l’enclave espagnole,
précise le ministère.
Mohammed El Bali était recherché par le Maroc et sous le coup d’un mandat
d’arrêt international, selon Madrid.
Ces cellules ont été partiellement démantelées en mai dernier au Maroc, au
cours d’une opération qui a permis l’arrestation de onze terroristes présumés,
a ajouté le ministère.

Ces groupes se consacraient au « recrutement d’éléments radicaux, à la
diffusion de l’idéologie jihadiste, au financement de projets terroristes et à
la création d’un camp d’entraînement », selon le ministère.
El Bali résidait en Belgique au moment du démantèlement de ces cellules.
Melilla, où vivent environ 80.000 habitants, constitue avec Ceuta, une
autre enclave espagnole également sur la côte marocaine, les deux uniques
frontières terrestres entre l’Union européenne et l’Afrique.
En juin, le ministère de l’Intérieur avait annoncé le démantèlement d’un
réseau lié à Al-Qaïda qui opérait à Ceuta et dans la ville voisine marocaine
de Fnideq.

L’opération avait mené à l’arrestation de huit hommes, soupçonnés par la
justice espagnole d’avoir recruté, radicalisé puis envoyé des dizaines de
militants islamistes, dont certains étaient mineurs, combattre en Syrie et
commettre des attentats suicide.

MADRID, 03 sept 2013 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here