Encore un agresseur de Juif dédouané par la Justice?

0
15

L’antisémitisme de masse est-il une excuse pour le passage à l’acte individuel, fréquemment considéré comme “bouffée délirante” et isolée? A ce jour, aucun jugement équitable n’a jamais été rendu dans le meurtre de DJ Lam C, Sebastien Selam z’l. Adel Amastaïbou a été jugé irresponsable de ses actes et interné à Villejuif. Il attend bien tranquillement d’en sortir très bientôt…

Pour le Ministère public, S. s’est rendu coupable de tentative de meurtre avec la circonstance aggravante de l’assassinat. Mais souffrant de schizophrénie paranoïde, «sa responsabilité était nulle au moment des faits». C’est ainsi que le premier procureur Stéphane Grodecki a demandé, le 2 août au Tribunal correctionnel, l’internement de S. ayant poignardé un juif orthodoxe le 29 décembre 2011 devant le Musée d’histoire naturelle. Détenu depuis l’an dernier, le prévenu comparaîtra demain.

Le jour des faits, survenus à 17 h 15, la victime s’est fait poignarder devant sa femme sur le parking du musée. Après avoir installé ses enfants à l’arrière de la voiture, l’homme, âgé de 32 ans, s’apprête à monter, côté passager, quand S. surgit dans son dos et lui assène plusieurs coups de couteau. La victime parvient à se glisser dans l’habitacle. Son épouse démarre en trombe. Quelques centaines de mètres plus loin, à l’abri, elle appelle les services de secours. Son mari est ensuite acheminé aux Urgences. «Il a eu la vie sauve en raison de la rapidité de sa prise en charge par les services de secours», écrit le Ministère public. S., qui a fui en Angleterre, est arrêté et extradé en fin d’année dernière.

«Hallucinations visuelles et sonores», peur du «complot mondial», selon l’expert mandaté par la justice, S. était en phase aiguë de sa maladie lors de l’agression. Son acte peut-il dès lors être considéré comme antisémite? S. admet avoir été en colère contre Israël après l’attaque, en 2010, d’un cargo turc rempli de militants propalestiniens. «Il a porté plusieurs coups de couteau à cet homme au simple motif qu’il était de confession juive, sans jamais l’avoir rencontré auparavant», note le procureur. «C’est un acte antisémite, explique Me Philippe Grumbach, avocat de la victime. Le prévenu est un homme dangereux qui a déclaré avoir conscience d’avoir agressé une famille juive orthodoxe.»

(TDG)

Créé: 03.09.2013, 09h08

Par Fedele Mendicino. Mis à jour le 03.09.2013

tdg.ch Article original

1 COMMENT

  1. Et Ben, voyons ! Il n’était pourtant pas en “bouffée délirante” puisqu’il se souvient bien d’avoir agressée une famille Juive. Quel traumatisme pour son épouse et ses enfants d’avoir vu son conjoint et leur père poignardé ! J’espère qu’il prendra perpét ! Il doit aller en prison, tout schizophrène qu’il est ! Schizophrène ? Il semblerait que cela soit la nouvelle donne maintenant !
    Chana Tovah à tous et toutes !

  2. Pour tous ces meurtriers atteints prétendument de troubles psychiatriques leur maladie est “lucidement sélective” pour ne s’en prendre qu’ à des Juifs.

  3. {{En France il va falloir augmenter non seulement le nombre de prisons mais aussi les hôpitaux psychiatriques .}}

    {{Ces petits hommes verts deviennent fous .}}

    {{Comme thérapie leur interdire la télé et les journaux , les emmener se promener à Dysneyland sous camisole chimique .}}

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here