En Irak, une série d’attentats fait 7 morts

0
10

De nouvelles attaques ont fait sept morts aujourd’hui dans le nord de l’Irak, en proie depuis 10 ans à des violences meurtrières qui ont atteint en octobre des niveaux inédits depuis cinq ans.Dans l’attaque la plus meurtrière, plusieurs explosions ont visé un commissariat à Charqat, une localité à majorité sunnite de la province de Salaheddine, dans le nord du pays, tuant quatre policiers et en blessant au moins 10, selon des sources médicale et policière. Une voiture piégée a explosé sans faire de victimes, mais deux kamikazes ont par la suite fait détoner leurs charges au moment où les équipes de police et de secours arrivaient sur les lieux du premier attentat.

Une autre voiture piégée, activée par un kamikaze, a explosé près d’une académie de la police à Tikrit, chef-lieu de Salaheddine, au lendemain du lancement d’une campagne de recrutement. Dix personnes ont été blessées par cette explosion. Un siège de la police avait déjà été visé dimanche par une série d’attentats coordonnés dans la ville de Baqouba, dans le centre du pays, tuant trois policiers.

Toujours aujourd’hui, trois fonctionnaires ont été tués par des assaillants armés dans la ville de Mossoul, dans le nord de l’Irak, et un quatrième blessé.

Toujours aujourd’hui, trois fonctionnaires ont été tués par des assaillants armés dans la ville de Mossou, dans le nord de l’Irak, et un quatrième blessé.

Plus de 5.400 personnes ont péri depuis le début de l’année dont 964 en octobre, le mois le plus meurtrier en Irak depuis avril 2008 selon des chiffres officiels publiés vendredi, en dépit d’opérations militaires d’envergure et de mesures de sécurité renforcées.

04-11-2013/AFP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here