Emissaire syrien en Iran , Ahmadinejad apporte son soutien à Assad

0
7

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a de nouveau apporté mardi son soutien au président syrien Bachar al-Assad, dénonçant la politique des pays occidentaux et certains pays du Golfe, en recevant un émissaire du président syrien, a rapporté l’agence officielle Irna.
« Les Américains, en mettant en avant la défense de la liberté et de la
démocratie, cherchent à dominer la Syrie, le Liban, l’Iran et tous les autres
pays et il faut être vigilant et ferme face à ces complots », a déclaré le
président Ahmadinejad en recevant Fayçal Meqdad, émissaire spécial du
président Assad.

« Il est devenu clair pour tout le monde que les oppresseurs (Etats-Unis et
les pays occidentaux, ndlr) qui cherchent à porter atteinte à l’Iran, à la
Syrie et la résistance (…) veulent en fait sauver le régime sioniste », a
déclaré M. Ahmadinejad.

« La République islamique d’Iran n’a aucune limite pour développer ses
relations avec la Syrie et fera tout pour soutenir ce pays », a déclaré le
président iranien, en critiquant la politique des monarchies arabes du Golfe
qui ont demandé le départ du président Assad et soutenu l’opposition syrienne.

M. Ahmadinejad s’est également dit « certain que le président et les autres
responsables syriens pourront gérer le pays et appliquer les réformes
nécessaires » pour que les « ennemis n’atteignent pas leurs buts ».

Selon l’agence officielle Irna, M. Meqdad a « remercié la République
islamique d’Iran pour son aide » et a présenté un rapport « sur la situation de
la Syrie, les actions de la Ligue arabe et de l’Onu et la politique (de la
Syrie) à cet égard ».

Il a ajouté que « la situation dans les zones d’affrontements allait vers la
stabilisation », selon l’agence Irna.

Principal allié régional de la Syrie, l’Iran dénonce régulièrement la
politique des Etats-Unis, des pays européens et des monarchies arabes du Golfe
qui tentent d’obtenir la chute du président Assad en soutenant les groupes
d’oppostion syriens.

TEHERAN, 27 mars 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here