Egypte/élection: le salafiste Abou Ismaïl dépose sa candidature en fanfare

0
15

Le salafiste Hazem Abou Ismaïl a déposé officiellement vendredi sa candidature pour l’élection présidentielle égyptienne, se rendant au siège de la commission électorale accompagné d’un important cortège.Selon des témoins, des dizaines de véhicules avec à leur bord des partisans
du candidat ultraconservateur sont partis d’une mosquée pour déposer les
30.000 parrainages d’électeurs nécessaires pour se présenter à la première
présidentielle depuis la chute en février 2011 de Hosni Moubarak.

Devant la mosquée, ils ont scandé “Obama regarde, Cheikh Hazem est un grand
savant”, faisant référence au président américain Barack Obama.

Les portraits de M. Abou Ismaïl, partisan d’un islam rigoriste sur le
modèle de celui prôné par l’Arabie saoudite
, sont de plus en plus présents
dans les rues du Caire.

L’élection présidentielle, prévue les 23 et 24 mai, est censée clore une
transition agitée, au cours de laquelle l’armée au pouvoir, portée aux nues
pendant le soulèvement populaire de l’an dernier, est devenue la cible des
militants ayant mené la révolte contre l’ancien régime.

M. Abou Ismaïl affrontera notamment l’ex-secrétaire général de la Ligue
arabe Amr Moussa, l’ex-membre des Frères musulmans Abdel Moneim Aboul Foutouh et Salim al-Awwa, de tendance islamiste.

Les partis représentés au Parlement, dominé par les islamistes, peuvent
désigner un candidat.

Les Frères musulmans, première force politique du pays, qui avaient dit
qu’ils annonceraient leur appui à un “candidat de consensus” à l’issue du
processus d’enregistrement des candidats, pourraient finalement désigner l’un
de leurs dirigeants pour se présenter à la présidentielle.

LE CAIRE, 30 mars 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here