Egypte: une nouvelle constitution

0
8

Période à haut risque pour le Parlement de l’Egypte qui se prépare à désigner les rédacteurs de la nouvelle constitution. Ce n’est pas la première fois d’une constitution a été écrite en Egypte, mais c’est la première fois que les égyptiens seront aussi vigilants quant à sa rédaction . 

Les événements de la place Tahrir, le départ de Moubarak, ont permis aux Egyptiens de s’exprimer .  Religion, politique et même sexualité, la société égyptienne est très partagée sur la voie que devra choisir le pays .
Les  Egyptiens sont divisés : certains souhaitent le départ des militaires au pouvoir, d’autres sont plutôt inquiets face aux perturbations que la révolution a apporté à la société égyptienne.
Certains souhaitent un renforcement de l’Islam et de ses pratiques d’autres préfèrent une société laïque.

Et tous ces diverses courants doivent maintenant travailler ensemble pour construire les structures fondamentales de la vie politique qui serviront de base à la constitution.

Dans le passé l’élaboration d’une telle constitution ne concernait que les dirigeants et la petite élite qui les entourait, alors que actuellement la société plus politisée exigera d’y participer

 Comment vont ils atteindre cet objectif d’une société démocratique, juste, et en même temps stable
La majorité des observateurs internationaux s’intéressera aux paragraphes qui concerneront la religion, depuis 1980, il existe un texte qui proclame que «les principes de la charia islamique sont la principale source de la législation ». Le débat a déjà commencé sur l’opportunité de le modifier.

Mais les observateurs devront s’intéresser aux modes d’élection et de fonctionnement du parlement et du président, et à la façon dont ils vont se contrôler mutuellement.
Les égyptiens sont face à un double problème: le risque d’instabilité parlementaire si il n’y a pas de parti unique dominant , et l’acceptation par les différentes composantes de la société Égyptienne d’une autorité politique unique et d’un pouvoir judiciaire indépendant.
 Et l’enjeu est de taille puisque de cette constitution dépendra la création en Egypte d’une vraie démocratie.

Source the guardian Article original

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here