Egypte : plus de 500 jeunes filles chrétiennes enlevées

0
10

En Egypte, les conversions et mariages forcés de jeunes filles coptes augmentent de façon exponentielle.

Au cours des dernières années, plus de 500 (jeunes) filles chrétiennes ont été enlevées en Egypte par des hommes musulmans, et contraintes à la conversion et au mariage, souvent après avoir subi des violences.

C’est ce qu’à annoncé ces jours derniers l ‘AVAED, une association égyptienne pour les victimes d’enlèvements et mariages forcés, qui garantit à ces dernières et à leur famille une aide médicale, psychologique et légale.

En Egypte, souligne l’AED (Aide à l’Eglise en détresse), qui a relayé cette information, les enlèvements de jeunes filles coptes ne représentent pas une nouveauté : le phénomène existait déjà sous la présidence d’Anwar el-Sadat (1970 – 1981). Mais il s’est développé de façon exponentielle à partir de la chute d’ Hosni Moubarak, début 2011.

« Avant la révolution, ce sont quatre ou cinq jeunes filles qui disparaissaient chaque mois, rapporte Ebram Louis, fondateur de l’AVAED. Aujourd’hui, la moyenne est de quinze ». Pour autant que l’on sache, car souvent, les crimes et les agresseurs ne sont pas dénoncés.

Ces agressions font partir de la longue et lourde liste des crimes, le plus souvent à connotation sexuelle, perpétrés contre les femmes dans le monde : mutilations génitales, mariages des petites filles, viols de guerre… Un crime contre l’humanité qui se poursuit dans l’impunité la plus totale depuis trop longtemps.

Elisabeth de Baudoüin 15.03.2014
aleteia.org Article original

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here