Egypte: les islamistes pour un Conseil de la famille plutôt que de la femme

0
8

Une conférence sur les femmes organisées par le parti politique des Frères musulmans a appelé à remplacer le Conseil national de la femme par un organisme dédié à la famille afin de mieux représenter le « rôle de la femme », ont rapporté vendredi des média égyptiens.Le parti de la liberté et de la justice (PLJ), majoritaire au Parlement, a
réclamé la création d’un Conseil national de la famille pour « véritablement
exprimer la complémentarité des rôles de l’homme et de la femme », selon le
quotidien gouvernemental
Al-Ahram.

Le Conseil national de la femme subit de nombreuses critiques en Egypte car
il est associé à Suzanne Moubarak, épouse de l’ancien président Hosni
Moubarak,
renversé par une révolte populaire en février 2011.

La conférence a également dénoncé la Convention des Nations Unies
condamnant les discriminations à l’égard des femmes, la jugeant « incompatible
avec les valeurs de la charia (loi) islamique », selon Al-Ahram.

Cette rencontre était organisée jeudi à l’occasion de la Journée
internationale des droits des femmes.

Le PLJ assure ne pas cautionner le sexisme, cependant il refuse qu’une
femme occupe le poste de chef d’Etat.

A l’issue des élections législatives achevées récemment, seuls 2% des
sièges de parlementaires ont été attribués à des femmes en Egypte.

LE CAIRE, 9 mars 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here