Egypte: l’armée a perdu le contact avec une patrouille à la frontière sud

0
12

L’armée égyptienne a perdu le contact avec une de ses patrouilles près de la frontière avec le Soudan et a entamé des opérations de recherche en coordination avec les pays voisins, a rapporté mercredi l’agence officielle Mena. « Le contact a été perdu avec l’une des patrouilles de gardes-frontières
près de la frontière sud (…) et (des opérations de) recherche sont en cours
en coordination avec les nations voisines », a indiqué la Mena, citant un haut
responsable militaire.

L’armée n’a fourni aucun autre détail sur cette affaire.

La frontière entre l’Egypte et le Soudan est relativement calme, avec peu
d’incidents signalés, comparé à celle avec la bande de Gaza qui est un point
de passage important, via la péninsule du Sinaï, notamment pour le trafic
d’armes à destination des groupes armés palestiniens.

En 2008, un groupe de 11 Européens et leurs guides égyptiens avaient été
enlevés dans une zone reculée du désert près de la frontière soudanaise par
des bandits armés qui les avaient retenus dix jours.

Ils avaient finalement été libérés par leurs ravisseurs, dont six avaient
été tués par l’armée soudanaise dans une fusillade.

A l’époque, le gouvernement soudanais avait indiqué que les ravisseurs
appartenaient à un groupe rebelle du Darfour qui avait lui nié tout
responsabilité.

LE CAIRE, 21 mars 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here