Egypte: 380 personnes vont être jugées après des violences au Caire

0
7

Un officier de police et 379 autres personnes vont être jugés après les violences qui ont éclaté en novembre 2011 près du ministère de l’Intérieur au Caire, a rapporté samedi l’agence officielle Mena, sans préciser de date.Le policier Mahmoud el-Chenaoui, surnommé « l’arracheur d’yeux », est
soupçonné d’avoir tiré sur des manifestants en visant délibérément leurs yeux
lors des affrontements.

Il s’était rendu à la police fin novembre.

Selon l’agence Mena, 379 autres personnes accusées d’avoir blessé des
policiers et d’avoir mis le feu à des bâtiments publics vont également être
jugées.

Les heurts avaient éclaté le 19 novembre entre forces de l’ordre et
manifestants hostiles au pouvoir militaire.

Une vidéo montrant Mahmoud el-Chenaoui, qui se trouve actuellement en
détention, avait choqué le pays.

On le voyait s’avancer vers les manifestants puis tirer à plusieurs reprises, tandis qu’un de ses collègues le félicitait en disant « Dans son oeil! C’est dans son oeil! Bravo, mon ami! ».

LE CAIRE, 15 avr 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here