Dieudonné poursuivi en Justice par sa société de production

0
7

L’humoriste Dieudonné est poursuivi par la société qui le produisait. Il lui est reproché de ne pas avoir respecté le contrat qui les unissait.Dieudonné, récemment clashé par Thierry Ardisson Article original, va de nouveau avoir affaire à la justice. Chrystel Camus, à la tête de la société de production en charge de l’humoriste, l’accuse d’escroquerie.

Jusqu’à lors, cette dernière le soutenait et faisait fi des controverses trainées par l’artiste depuis bien longtemps. Désormais la situation est inversée et malgré le succès de la tournée « Foxtrot », Camus se refuse à poursuivre sa collaboration avec Dieudonné,

« Je ne bosse pas avec des escrocs et des gens qui attisent le feu contre les juifs… » déclare-t-elle.

Dieudonné aurait programmé différentes dates à l’insu de la productrice, un élément qui va à l’encontre du contrat de production. C’est au début d’un spectacle à Perpignan que cette dernière a appris cette nouvelle. Le maire UMP de Perpignan, Jean-Marc Pujol avait d’ailleurs demandé l’interdiction de cette représentation le 16 mai dernier. Une demande, invalidée par le tribunal administratif et suite à laquelle Dieudonné a adressé des propos virulents au maire en question.

Chrystel Camus décline toute responsabilité dans la saisie du tribunal, elle aurait été représentée à son insu. Selon elle, « l’arrêté n’aurait pas dû être annulé ». À l’heure actuelle, seule la justice est en mesure de vérifier la sincérité des propos tenus par la productrice.

meltybuzz.fr Article original

1 COMMENT

  1. {{Arrêtons de lui faire de la publicité à cette grosse merde . A chaque fois qu’il tombe dans l’oublie , il sort des égouts .}}

  2. M’BALA, M’BALA DIT DIEUDONNE n’est qu’un dangereux déséquilibré dont la folie est encouragée et aggravée par l’intérêt sensé lui porter une foule d’autres névrosés de toutes sortes. Sa place devrait être dans un centre psychiatrique, surveillé de très près. Ce FOU, sous prétexte d’amuser lu public peut, aussi bien, altèrer l’intellect d’un public honnête. Semant la haine voire la violence, peut-on le qualifier d’humoriste sans se faire le complice de sa haine aux accents meurtriers. Comment peut-on le recevoir, ici, ou là, pour ce ce qui n’est, de sa part, que diatribes pestilentielles contre la Communauté juive. Je me ferais, quant à moi, un plaisir de lui casser cet égout qui lui sert à parler.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here