Des manifestants attaquent l’ambassade de Syrie à Londres

0
23

LONDRES- Des manifestants qui protestaient contre la
répression menée par le pouvoir en Syrie ont attaqué samedi l’ambassade
syrienne à Londres, lançant des projectiles sur le bâtiment et tentant d’y
pénétrer, et six d’entre eux ont été arrêtés, a annoncé la police.
“Six hommes ont été arrêtés cet après-midi pour trouble à l’ordre public”,
a déclaré un porte-parole de Scotland Yard à l’AFP.

Des échauffourées ont éclaté entre la police et une foule d’environ 200
personnes rassemblées devant la mission diplomatique pour dénoncer la
répression en Syrie, a constaté l’AFP. Des manifestants, retenus derrière un
cordon policier, ont jeté des pierres, des bouteilles et des morceaux
d’échafaudage contre le bâtiment.

“Honte à la Grande-Bretagne, honte à la Russie, honte à la Chine, honte aux
Nations Unies de nous laisser mourir”, a déclaré à l’AFP Noor el-Huda, une
Egyptienne d’origine syrienne née à Londres.

“La police ne comprend pas pourquoi nous sommes aussi passionnés”, a-t-elle
ajouté. “Nous devons obtenir une réaction. On ne peut plus attendre. Nos
familles se font tuer”.

La manifestation contre la répression menée par le président Bachar
al-Assad contre l’insurrection qui exige son départ du pouvoir était restée
relativement pacifique jusqu’à 15h00 (heure locale et GMT), quand des bagarres
ont éclaté.

Six autres personnes avaient été arrêtées dans la nuit de vendredi à samedi
pour avoir pénétré dans l’ambassade lors d’un autre rassemblement de
protestation.

Le ministère britannique des Affaires étrangères avait condamné cette
intrusion. “Le Royaume-Uni prend au sérieux ses obligations de protéger le
personnel et les bâtiments des pays étrangers”, avait-il déclaré.

Selon l’opposition syrienne, plus de 200 civils ont été tués dans la nuit
de vendredi à samedi par des bombardements des forces gouvernementales à Homs.

Si ces informations étaient confirmées, il s’agirait de la journée la plus
meurtrière depuis le début de la révolte contre le pouvoir du président Assad
en mars 2011.

Le gouvernement syrien nie toute implication dans ces attaques et accuse
l’opposition d’avoir pilonné elle-même Homs pour tenter de favoriser
l’adoption par le Conseil de sécurité de l’ONU d’un projet de résolution
soutenu par les Occidentaux et condamnant la répression.

Le projet a été bloqué par la Russie et la Chine, qui ont fait usage de
leur droit de veto.

source AFP

1 COMMENT

  1. Chers amis, ne voyez vous rien venir?

    De plus en plus , les musulmans sunnites se mettent à haïr Russes et Chinois , qui comme je m’échine à le dire depuis le début de la guerre civile en Syrie,ont décidé de mettre le holà au laxisme des Occidentaux face au monde arabo_musulman.

    Trop , c’est trop . Eh quoi l’islam fondamental va t il poursuivre sa conquête du monde ainsi sans combat ? Sans le moindre Stalingrad ? Est ce là la longue marche du Dhar El Harb (espace de la guerre ), cette conquête tranquille et rampante par l’immigration et par le ventre fécond des femmes musulmanes ?

    Trop , c’est trop !

    Si l’Occident est , de par sa tortueuse histoire , devenu décadent , la chine et la Russie ne le sont pas elles .

    Elles ne veulent pas laisser ce si beau monde aux mains de ces gnomes barbus qui vont tout démolir . Et elles ont pris le gouvernail de la géopolitique du monde .

    Et l’ironie de l’histoire va désormais placer face à face les anciens amis du 20 ème siècle soit communistes et Arabo-musulmans .

    N’oublions pas , chers amis que les nationalistes arabes ne sont que des Islamistes déguisés : aujourd(hui , la vareuse du Moudjahid demain la djellaba du frère. L’arme est la même , la haine de l’autre aussi.

    Et là , les anciens alliés vont s’en mettre plein la tronche .

    C’est encore la leçon de Hatgadïa qui doit, encore et toujours , tenir lieu de référence morale et de leçon historique.

  2. Bachar El Assad , 30 ans plus tard , égal à son père , qui massacra 20 000 Syriens à Hama , Homs , en deux jours , exerce à son tour une féroce répression mais , ce faisant , s’oppose à la prise du pouvoir par les Islamistes .

    C’est cela le sens de son matraquage impitoyable : s’opposer à l’arrivée au pouvoir des Salafistes du pays des Ommayades .Mais les yeux de l’ophtalmo au pouvoir ne sont pas injectés de sang . Sa répression n’est qu’à la mesure de la virulence des assaillants islamistes. Alors, il faut ce qu’il faut .

    Aucun écho de la gauche anti israélienne d’habitude si prompte à hurler , à aboyer interminablement , tels des chiens oppressés par l’arrivée de l’orage ou de la nuit .

    L’opinion arabo musulmane française occupée à son narcissisme , occupée à savourer une viande Hallal trouvée en abondance dans le pays des droits de l’homme , viande plutôt tendre ,

    N’a aucun regard , n’a aucune solidarité pour les frères sunnites massacrés sur ordre du grand Alaouite de Damas ,

    Où est passée la Umma ? Pauvre enfants du prophète abandonnés à eux mêmes ,par eux mêmes .

    Alors ce sont les dirigeants politiques de la grande civilisation française à la fois païenne , mais aussi néo-catho et fille de l’Eglise , matérialiste à outrance , esthète , hédoniste , libertaire , libertine -échangiste ,

    En même temps ,

    Qui viennent au secours des Salafistes syriens comme ils ont permis , il y a peu de temps , l’instauration de régimes musulmans ayant l’instauration de la Charia en perspective .

    Ces dirigeants européens se passent la corde au cou avec beaucoup d’empressement , avec une grande intensité de plaisir, lentement comme dans un cérémonial.

    C’est la Saint Valentin inversée , c’est la nouvelle messe , l’office des Saints sacrements , le Te Deum d’une civilisation moribonde

    L’islam , à peine embusqué , attend son heure

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here