Des centaines d’Egyptiennes exigent que des femmes siègent à la Constituante

0
13

Des centaines de femmes ont manifesté jeudi au Caire à l’occasion de la Journée internationale de la femme pour exiger le droit de participer à la rédaction de la nouvelle Constitution.De nombreuses femmes s’inquiètent pour leurs droits depuis que le Printemps
arabe a balayé plusieurs dirigeants historiques, en particulier l’ancien
président égyptien Hosni Moubarak, et que les islamistes ont récolté les
fruits de la révolte.

Un an après la chute de M. Moubarak, le nouveau Parlement égyptien, dominé
par les islamistes, doit désigner le 24 mars les membres d’une commission
constituante
chargée d’élaborer la nouvelle charte du pays avant l’élection
présidentielle prévue en mai.

Les manifestantes de tous âges ont défilé depuis les locaux du syndicat de
la presse jusqu’au siège du gouvernement pour rappeler qu’elles ne voulaient
pas être écartées de la procédure, s’adressant tout particulièrement aux
Frères musulmans, qui ont remporté près de la moitié des sièges.

Beaucoup arboraient des autocollants exigeant que les femmes représentent
la moitié des 100 membres de la commission constituante.

“Les femmes représentent la moitié de la société. 50% de femmes dans l’assemblée constituante”, proclamaient aussi plusieurs pancartes.

“Nous ne voulons pas être marginalisées”, a expliqué Chaïmaa al-Kholy, 28
ans, professeur de chimie, alors que le nouveau Parlement ne compte que 2% de
femmes, contre 12% dans l’assemblée sortante.

LE CAIRE, 8 mars 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here