Des activistes pro-Palestiniens partis de Genève pour Tel Aviv, d’autres bloqués

0
10

Une vingtaine d’activistes pro-palestiniens ont pu prendre l’avion dimanche à Genève pour Tel Aviv, mais des dizaines d’autres ont été bloqués par la police, ont affirmé les organisateurs de la campagne Bienvenue en Palestine. »Selon nos militants, plus de 20 ont pu prendre le vol » prévu à 06H30
(04H30 GMT), a déclaré par téléphone à l’AFP un porte-parole de la campagne,
Anas Muhamed, précisant que « les dizaines empêchés d’embarquer ont protesté »
dans l’aérogare de Genève-Cointrin.

Un porte-parole de la police genevoise a affirmé de son côté que seules
deux personnes n’avaient pas été autorisées à prendre l’avion et qu’une
trentaine d’autres se trouvaient à l’aéroport en train de manifester.

Les activistes, des Suisses et des Français, avaient acheté leurs billets à
l’avance et devaient prendre l’avion qui décollait à 06H30 (04H30 GMT) pour
Tel Aviv, a indiqué M. Muhamed.

Les forces de sécurité israéliennes ont commencé la semaine dernière à se
préparer à l’arrivée par avion ce week-end de centaines d’activistes de la
cause palestinienne à l’aéroport Ben Gourion, près de Tel Aviv.

Les activistes, originaires pour l’essentiel de pays européens, prévoient
de déclarer publiquement leur intention de visiter la Cisjordanie, mais Israël
a prévenu qu’elle ne les laisserait même pas arriver.

Air France et la compagnie britannique à bas prix Jet2.com ont, tout comme
Lufthansa, annulé des sièges sur les vols à destination de Tel Aviv, après les
protestations d’Israël qui les avait menacées de les obliger à rapatrier
immédiatement ces activistes par le même avion.

C’est la troisième année que se déroule cette campagne intitulée « Bienvenue
en Palestine ».

GENEVE, 15 avr 2012 (d’après AFP)

1 COMMENT

  1. Le pire dans tout ça est que beaucoup parmi ces idiots ont vraiment l’impression de faire oeuvre utile, abreuvés qu’ils sont de propagande et sans possibilité de l’examiner d’un oeil critique. Les crapules, elles, savent bien ce qu’il en est.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here