Damas estime qu’armer les rebelles prolongera le conflit

0
11

Le régime du président Bachar al-Assad a estimé
lundi que l’armement des rebelles en Syrie ne fera que prolonger le conflit,
assurant qu’il ne comptait pas remettre le pouvoir à l’opposition en cas de la
tenue de négociations de paix à Genève.”L’armement va entraver la conférence de Genève”, a estimé le ministre
syrien des Affaires étrangères, Walid Mouallem, lors d’une conférence de
presse, deux jours après la décision du groupe des Amis de la Syrie
d’intensifier son aide à l’opposition.
“Cela va faire durer la crise, cela va encourager les terroristes à
commettre plus de crimes (…) “, a-t-il dit.
“A chaque fois que l’armée (syrienne) libère un village (…), ils (les
pays occidentaux) disent qu’il y a un déséquilibre (de forces) et qu’il faut
armer l’opposition”, a poursuivi M. Mouallem, affirmant qu’il avait de “grands
doutes sur les intentions” des pays occidentaux qui veulent armer l’opposition
syrienne pour rééquilibrer les forces sur le terrain.
“Nous n’allons pas à Genève pour remettre le pouvoir à l’autre partie (..)
mais pour établir un véritable partenariat et un large gouvernement d’union
nationale qui comprendrait des représentants de toutes les catégories du
peuple”, a déclaré le ministre”.
Moscou et Washington proposent la tenue d’une en conférence de paix pour
mettre fin au conflit et qui réunirait toutes les parties en conflit.
“Ceux qui de l’autre côté se font des illusions je leur conseille de ne pas
venir à Genève”, a poursuivi le ministre syrien.

DAMAS, 24 juin 2013 (AFP)

1 COMMENT

  1. Moi ce qui me choque et me choquera toujours, c’est des affirmations péremptoires, sans preuve et sans-même le moindre souci de savoir la vérité. Quand on parle de “rebelles” syriens, on a l’air d’être sûr qu’il s’agit vraiment de rebelles “syriens”, ou même de rebelles tout court. En tout cas, ils sont bien armés par des puissances étrangères, comme la France, les U.S.A., le Royaume uni et tous les autres. Finalement ces “rebelles” ont l’air plutôt d’être le bras armé de tous ces pays. Et ce qui m’étonnerait pas du tout, c’est que parmi tous ce “rebelles” se trouve un grand nombre pour ne pas dire la presque totalité de combattants venant d’autres pays, voisins ou pas. Ils seraient donc, pour moi, comme des tueurs à gage. La vraie question et LA SEULE vraie QUESTION à se poser, c’est, comme dans une enquête policière: ” A QUI PROFITE LE CRIME?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here