Courriels présumés des Assad: le net raille « Bachar le canard »

0
15

La publication d’un courriel présumé entre le président syrien Bachar al-Assad et sa femme Asma, où celle-ci l’appelle affectueusement son « canard » a fait les délices du net, les militants postant des dizaines de caricatures et des vidéos raillant le chef de l’Etat.Ce courrier électronique figure parmi ceux publiés par la presse
britannique et présentés comme écrits ou reçus par Bachar al-Assad puis
récupérés par des opposants.

Dans le message publié le 18 janvier, la première dame se réfère à son mari comme « mon canard chauve » et signe dans un mélange d’anglais et d’arabe « your batta » (ton canard).

En quelques jours, la toile s’est enflammée avec une multiplication de
montages et dessins parodiant le chef de l’Etat syrien sous les traits de
célèbres palmipèdes des dessins animés comme Duffy Duck ou Donald Duck ou
encore d’un petit canard jaune.

Les notes d’humour ne font pas oublier la répression sanglante de la
révolte populaire depuis un an: dans une caricature, Bachar en forme de canard
porte une mitrailleuse, dans une autre, un canard est suivi par un cortège de
canetons appelés « chabbihas », en référence aux redoutables milices pro-régime.

Même les manifestants s’y sont mis, certains scandant récemment « que Dieu
maudisse ton âme, espèce de canard » à Zabadani, près de Damas, d’après une
vidéo.

Une autre montre des manifestants portant des jouets en forme de
canards faisant des « couacs » dans une manifestation nocturne cette semaine
dans la capitale.

Facebook n’est pas en reste:

« Ensemble, nous mettrons la main sur le canard », « Je suis un canard et Bachar ne me représente pas », « la révolution syrienne contre Bachar le canard », s’intitulent des pages récemment créées.

Certains ne se privent pas d’un jeu de mots sur son nom de famille, « Assad »
signifiant lion en arabe: « Bachar le canard, ex-lion, on ne t’aime pas ».

BEYROUTH, 28 mars 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here