Copé victime d’antisémitisme sur la page Facebook d’un cadre FN

2
10

Les militants du Front national de Seine-et-Marne se lâchent sur Facebook. Lorsque Adrien Desport, cadre du FN 77, a publié les résultats d’un sondage concernant Jean-François Copé, député-maire de Meaux et patron de l’UMP, ses « amis » sur le réseau social ont pointé l’origine du nom de l’élu.

Capture d’écran de la page Facebook d’Adrien Desport | (LP/T.P.)
Zoom

« Pour les non-initiés il faut citer le nom du maire de Meaux », attaque l’un. « M. Copelovici… de son vrai nom », répond un autre.

« Copelovici… non mdr (NDLR : Mort de rire) », s’amuse une troisième. « Et on ne mange pas de porc chez ces gens-là », ironise encore un autre, avant que le dernier ne commente : « … »>Article original Il est pas le seul à se planquer derrière soit une francisation soit un pseudonyme. »

Dans les faits, le grand-père paternel de Jean-François Copé, né en Roumanie au début du XXe siècle, s’appelait Marcu Hirs Copelovici. Il a émigré en France dans les années 1920 et a procédé légalement à une modification de patronyme pour devenir Marcel Copé.

Candidat du FN à Mitry-Mory aux municipales de mars 2014, Adrien Desport, le titulaire de la page Facebook, condamne ces propos : « Je n’en suis pas l’auteur et même s’ils ne sont pas illégaux, ils sont irrespectueux. Que Copé soit de telle ou telle origine, je m’en moque. Ce que je combats, ce sont ses idées! » Adrien Desport indique par ailleurs avoir « mis en place des filtres » sur son profil Facebook pour éviter que des insultes, du style « sales arabes » ou « bougnoules », ne fleurissent sur sa propre page. « Je ne pouvais pas prévoir Copelovici, je ne connaissais même pas ce nom… », précise le frontiste, qui a supprimé les dérapages de sa page.

Blessé, le député-maire de Meaux « s’indigne des commentaires tenus à son encontre ». Il estime que, « décidément, le discours de dédiabolisation de la famille Le Pen semble ne pas avoir de prise sur les cadres du parti, et apparaît comme une véritable tromperie pour ses électeurs ».

Impossible de ne pas voir ici une référence à un épisode récent au cours duquel le parti de Marine Le Pen a été pointé du doigt. Ainsi, début septembre, le député du Nord Gérard Darmanin (UMP) avait écrit à la patronne du FN pour lui demander de faire cesser les « images » et les « propos » incitant à « la haine raciale » sur la page Facebook de François Chatelain, candidat frontiste aux municipales à Neuville (Nord). Dans une note envoyée à ses troupes, Steve Briois, secrétaire général du FN, avait alors demandé à ce que les cadres locaux du parti fassent « vérifier le contenu des pages Facebook et des tweets des candidats investis (ou à investir) dans leur département ». Par ailleurs, Jean-François Copé souligne que « le FN est et restera un parti profondément ancré à l’extrême droite de l’échiquier politique » et conclut qu’il « condamne ces propos antisémites ».

Cambriolage chez le candidat FN. Le même Adrien Desport dénonce le vol sans effraction commis vendredi chez lui, à Mitry-Mory, de 500 tracts et 100 affiches. « Tout était entreposé dans un petit local dans le jardin, explique le candidat qui a porté plainte mardi au commissariat de Villeparisis. Il assure aussi avoir déposé une dizaine de plaintes et de mains courantes pour des intimidations, menaces envers sa famille, jet de gaz lacrymogène… »

Thomas Poupeau avec F.L. | Publié le 31.10.2013, 18h49
Le Parisien Article original

2 COMMENTS

  1. comme je l ai souvent commente les juifs comme Coppe ou Moscovisci ainsi que Peillon juif par sa mere nee Blum et petite fille de Rabbin d origine alsacienne comme Jacques Attaly n ont jamais fait attention aux antisemites de l extreme droite ni aux islamonazis Je me souviens que J.A.avait dit qu il n y a point d antisemitisme en France
    Les juifs faisant partis des plus grosses fortunes de France sont egalement aveugles
    IL Y A UN SEUL PAYS POUR LES JUIFS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here