Clément Méric : première vidéo de l’agression fatale

7
11

Une caméra de la RATP a filmé la bagarre entre militants antifascistes et skinheads. On y voit Clément Méric frapper dans le dos le principal suspect, Esteban M., ce dernier répliquant par un coup de poing fatal.C’est une vidéo qui va peser lourd dans l’enquête sur la mort du militant antifasciste Clément Méric. On y découvre un Clément Méric agressif, qui porte, par derrière, un coup à la tête d’un militant d’extrême droite, Esteban Morillo, aux prises avec deux assaillants.
Morillo se retourne et renvoie une droite pour se défendre, faisant tomber à terre le jeune Méric qui ne se relèvera plus.

Selon RTL, qui a révélé ces informations mardi, ces images exploitées par le juge d’instruction sont tirées des enregistrements effectués par une caméra de surveillance de la RATP situé côté rue, au niveau de la station Havre-Caumartin. Elles exclueraient toute hypothèse d’un lynchage de la victime, contrairement à de nombreux récits qui ont circulé après l’agression.
Méric se précipite dans le dos de Morillo

Les experts de la police technique et scientifique ont donc travaillé sur ce film pour en extraire les passages utiles pour la justice. Son contenu est révélé bien tard, trois semaines après les faits, survenus le 5 juin. Alors que la vidéo a été saisie très rapidement. «Sans doute fallait-il attendre que le pression retombe autour de cette affaire, avant de pouvoir dévoiler cet élément troublant», spécule un fonctionnaire de police parisien de haut rang.
En tout état de cause, la séquence exploitable ne dure qu’une poignée de secondes. On y voit d’abord une bagarre générale, selon RTL. Esteban Morillon, l’un des skinhead, qui dit avoir été agressé en premier ce jour-là par la bande à Méric, est à la lutte avec deux amis du jeune gauchiste. Clément Méric, chétif, se précipite dans le dos de Morillo pour lui asséner un coup à la tête. Le militant du groupuscule Troisième voie se retourne et frappe son agresseur d’un coup de poing en plein visage.
La définition de l’image n’est pas assez précise pour savoir si Morillo avait un coup de poing américain. Ce qu’il a toujours nié. On ne distingue pas bien non plus, dans le mouvement confus des corps, s’il a porté un second coup. Cette vidéo conforterait donc l’incrimination retenue par le juge d’instruction qui n’a jamais cru au meurtre, mais a retenu l’hypothèse d’une mort accidentelle.

Jean-Marc Leclerc/ Le Figaro.fr Article original

7 COMMENTS

  1. Vous procurez votre point de vue avec adresse. Mes compliments. Anne de [reseau-eco-energies .fr->http://www.reseau-eco-energies.fr]

  2. Excellente matinée puisqu’elle débute avec un post passionnant! Pamela du comparatif meilleures banques en ligne->http://www.amb-allemagne.fr]

  3. Sublime ouvrage, je vous en sais gré, et vous dis à bientôt. Kenneth, du site [univ-argent.fr->http://www.univ-argent.fr]

  4. En lisant votre prose, vous m’apportez l’inspiration suffisante pour reprendre le stylo moi aussi! Lorie du portail sur les [banque en ligne->http://www.reelledemocratie.fr]

  5. Merci d’apporter votre point de vue sur cette question, nos réflexions se rejoignent!
    J’oubliais : j’ai vu quelques virus par endroit, vous pourriez vraisemblablement accéder à de la documentation au sein de sites comme [comparatif-antivirus.net->http://www.comparatif-antivirus.net].

  6. ” Elles exclueraient toute hypothèse d’un lynchage de la victime, contrairement à de nombreux récits qui ont circulé après l’agression. ”

    Cet article n’est pas pour justifier la mort de ce môme…. mais pour dénoncer les mensonges des journaleux français!

  7. Rien ne justifie la mort de se môme ,qu’importe ses opinions politiques ou autre , rien ne peut jamais être banalisés dans ces crimes odieux , comme le terrorismes d’ailleurs .Quant une société commence à s’en prendre à des mômes c’est toute la société qui est malade .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here