Cet Israélien qui s’est infiltré au Liban

0
22

Simon Saadati, un Israélien de 34 ans, a été arrêté par l’armée libanaise mercredi après avoir franchi la barrière de sécurité au nord d’Israël, dans la région de Rosh Hanikra.Des contacts sont encore cours entre Tsahal, le Liban et la Finul (Force d’interposition de l’Onu déployée à la frontière israélo-libanaise pour s’assurer du respect du cessez-le-feu), pour tenter d’obtenir son rapatriement.

Selon la chaîne Al-Manar du Hezbollah, l’armée libanaise considère cette intrusion comme une violation de la résolution onusienne 1701 ayant mis fin à la guerre de l’été 2006.

Saadati est décrit par sa famille comme non sain d’esprit, il a été soigné à plusieurs reprises en hôpital psychiatrique et a l’habitude de disparaître sans crier gare.

Selon la chaîne libanaise Al-Meyyadine, proche du Hezbollah, les services de renseignements de l’armée libanaise ont interrogé Saadati dans un de leurs QGs à Tyr, et lui ont fait subir un examen psychologique.

L’interrogatoire s’est déroulé en présence d’un officier libanais et d’un autre de la Finul.

Un incident similaire s’était déjà produit en août 2009.

Alors, un jeune dérangé avait également franchi la barrière de sécurité et été cueilli par l’armée libanaise.

Il avait été relaxé quelques jours plus tard et était rentré en Israël via le terminal de Rosh Hanikra.

Hier, mercredi, le Daily Star libanais rapportait que le Hezbollah renforce ses positions ces derniers temps au Sud-Liban alors que l’armée libanaise retire ses troupes du secteur.

Des officiers de la Finul ont même signalé à huis clos des
« heurts fréquents et humiliants » avec des miliciens chiites libanais, dans des zones où les Casques bleus ont le sentiment d’être délogés.

Le chef du Hezbollah avait mis en garde la veille Israël contre
« tout acte insensé au Liban ».

Dans une allocution télévisée évoquant l’interception par Israël au large de Haïfa d’un drone attribué à son mouvement, Hassan Nasrallah a affirmé :

« Si quelqu’un dans la région ou au Liban se fait des illusions ou pense que la résistance libanaise est en position de faiblesse ou de confusion, en conséquence de la situation régionale, il se trompe.

La résistance est sur ses gardes ».

Guysen News International Article original

TAGS : Liban Rosh Hanikra Finul Hezbollah

Simon Saadati

1 COMMENT

  1.  » et a l’habitude de disparaître sans crier gare.  »

    En espérant que la prochaine fois , il ne rentre pas à Gaza .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here