Ces juifs indiens qui rejoignent Israël (Vidéos)

0
50

Une tribu perdue de Juifs indiens immigre en Israël

Israël abrite actuellement environ 1 700 membres de la tribu de Bnei MenasheDes centaines d’Indiens, qui prétendent avoir l’héritage juif en tant que descendants de la tribu biblique de Menashe, commenceront un long processus d’immigration en Décembre.

Environ 899 citoyens indiens, connus sous le nom de Bnei Menashe, ou les fils de Menashe, ont reçu cette semaine l’approbation de la Knesset pour immigrer en Israël. L’approbation durera un an.

Le rapport vient de Shavei Israël, un organisme dont la mission est de trouver des communautés juives perdues dans le monde entier.

Au cours des deux dernières années, 374 membres de la tribu de Bnei Menashe ont immigré en Israël.

Les Bnei Menashe sont constitués de trois groupes ethniques : les Chin, les Kuki et les Mizo. Ils déclarent être les descendants d’une “des tribus perdues”, et pensent que leur légendaire Kuki-Mizo ancêtre de Manmasi est l’un des fils de Joseph, Menashe.

Dans les années 1980 le rabbin Eliyahi Avichail, fondateur de Shavei Israël, a enquêté sur la demande du groupe et a remarqué que plusieurs pratiques rituelles étaient semblables à celles pratiquées dans le judaïsme.

Finalement, il leur a accordé le nom de Bnei Menashe. Des tests ADN effectués au sein du groupe en 2003-2004 n’ont pas été concluants.

Cependant, la séquence d’ADN particulière n’est présente que chez 40% des Juifs d’aujourd’hui, faisant de ces tests une analyse imparfaite du patrimoine juif.

En 2005, le Grand Rabbin d’Israël a accepté le groupe en tant que Juifs en raison de leur dévouement, mais a tout de même demandé à ce que la plus part se convertissent de façon orthodoxe.

Tous les Bnei Menashe qui immigrent en Israël devront se convertir au judaïsme.

La communauté au sens large, y compris ceux qui vivent en Inde, au Népal et en Birmanie subiront une conversion car beaucoup de leurs ancêtres s’étaient convertis au christianisme au 19ème siècle.

Israël abrite actuellement environ 1 700 membres de la tribu de Bnei Menashe or que plus de 9000 d’entre-eux se trouvent encore en Inde et en Birmanie.

I 24 NEWS Article original

Et voici une émouvante vidéo :

TAGS : Alya Bnei Menashe inde népal birmanie Agence juive

Chin, Kuki Mizo Shavei Israël 12 tribus

1 COMMENT

  1. ce retour sur la terre d’Israël est très émouvant !
    Merci Israël de les accueillir avec amour.
    moi aussi j’aimerai vivre cela, mais en gardant mon identité en Christ le Messie.

  2. Il est ecrit dans cet article que “En 2005, le Grand Rabbin d’Israël a accepté le groupe en tant que Juifs en raison de leur dévouement”.

    Personnellement cela ne me dérange en rien: si ce n’est que pourquoi les accepter en tant que juifs et refuser ceux dont le père seul est juif et qui respectent le judaïsme. C’est en particulier le cas d’innombrables américains issus de mariages avec des non juifs.

    quand je vois certaines religions qui s’étendent par prosélytisme et que la notre stagne, cela me contrarie au plus haut point. Si à l’époque on pouvait douter de l’identité du père, aujourd’hui, c’est chose simple de s’en assurer.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here