Céline et Sarah, arrivées en France, clament leur innocence

    0
    17

    Sarah Zaknoun et Céline Faye avaient été condamnées fin 2008 par la justice dominicaine pour trafic de drogue. Mardi, elles ont été libérées. Leur avion est arrivé mercredi matin à l’aéroport parisien Roissy-Charles de Gaulle.

    Sarah Zaknoun et Céline Faye, deux Françaises de 19 et 20 ans, ont bénéficié de la grâce présidentielle traditionnellement accordée à Noël en République dominicaine. Le président de la République dominicaine, Leonel Fernandez, a signé un décret graciant les deux jeunes femmes condamnées fin 2008 à huit de prison pour trafic de drogue. Les deux jeunes femmes sont arrivées mercredi matin à l’aéroport parisien Roissy-Charles de Gaulle.

    Elles ont tenu une conférence de presse en présence d’Alain Joyandet. Le secrétaire d’Etat à la Coopération a annoncé que Céline et Sarah allaient “être ambassadrices de la lutte contre la drogue”. “Elles vont ainsi effectuer “une série de rencontres, de petites conférences, qui leur permettra de faire part de ce qui leur est arrivé” a-t-il dit. “On ne change pas, on est innocentes, on ne cessera jamais de le clamer. Peu importe ce que pensent les gens”, ont déclaré Céline et Sarah. Alain Joyandet a rappelé le rôle “essentiel” de Carla Bruni dans cette libération sans apporter de précision sur ce rôle joué. Il a également affirmé que Céline et Sarah se sont entretenus mardi soir avec Nicolas Sarkozy au téléphone. Le chef de l’Etat avait précédemment salué cette grâce.

    Céline et Sarah sont sorties de prison mardi après-midi. Les deux Françaises se sont dites “très, très heureuses” de ce dénouement, au moment où elles ont retrouvé le ministre français, venu les chercher à la prison de Santiago. “Merci infiniment”, ont-elles déclaré depuis Saint-Domingue, où elle sont arrivées par hélicoptère après leur libération de la prison de Santiago.

    “Ce joli conte de Noël ne doit pas nous faire oublier que les trafiquants de drogue continuent à détruire des vies, que les trafiquants continuent à abuser de la naïveté de nos jeunes”, a déclaré Alain Joyandet, cité par une porte-parole.

    Le calvaire des deux jeunes filles, parties en vacances pour fêter leur bac, a débuté en juin 2008. Six kilos de “poudre”, présentée comme de la cocaïne, avaient été découverts dans leurs bagages. Les deux amies ont toujours affirmé ne pas savoir d’où provenaient ces substances illicites. Elles ont aussi dénoncé un procès trop rapide. Refusant de plaider coupables, elles ont écopé d’une plus lourde peine. “Ça fait 6 mois que je souffre la misère, que je deviens folle”, avait témoigné sur Europe 1 Sarah, en novembre dernier.

    Les mères de Céline et Sarah ont fait part de leur “grand soulagement” quelques minutes après l’annonce de la libération de leurs filles. Les deux jeunes filles sont originaires de Besançon, région où Alain Joyandet est candidat pour les prochaines régionales.

    Près de 2.000 Français sont détenus à l’étranger. Dix-sept d’autres Français sont encore détenus en République dominicaine. Alain Joyandet a expliqué que Sarah et Céline avaient obtenu une faveur, en raison de leur jeune âge. (Source Europe 1)

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here