CONTRAIREMENT A CE QUE HAARETZ ET LES MEDIAS AFFIRMENT : ISRAEL N’ENTEND PAS DEPLACER MAIS DEFENDRE LES PALESTINIENS EN SITUATION ILLEGALE.

0
15

L’armée israélienne a démenti aujourd’hui avoir l’intention de procéder à des expulsions massives de Palestiniens séjournant en Cisjordanie après l’entrée en vigueur mardi d’un ordre militaire, a indiqué un responsable militaire.

“Ce texte va au contraire permettre de mieux défendre ceux qui seront visés par un ordre de rapatriement car il prévoit la création d’une commission judiciaire auprès de laquelle ces personnes pourront faire appel”, a affirmé ce responsable, qui a requis l’anonymat.
Selon lui, l’ordre qui vise des personnes qui séjournent illégalement en Cisjordanie, “touchera très peu de gens”.

Le quotidien Haaretz ainsi qu’une organisation opposée à l’occupation israélienne en Cisjordanie Hamoked avaient indiqué dimanche que le nouvel ordre de l’armée visant à empêcher les infiltrations pourrait permettre l’expulsion ou l’arrestation de dizaines de milliers de Palestiniens séjournant en Cisjordanie.

“Pratiquement aucune épouse étrangère de Palestiniens ne devrait être concernée”, a déclaré le responsable. “De même, très peu de Palestiniens originaires de Gaza devraient être touchés, car la grande majorité d’entre eux figurent sur les registres de la population tenus par l’Autorité palestinienne et que cette mesure a été avalisée par les autorités israéliennes”, a assuré ce responsable.

“Quant à ceux qui se trouvent illégalement en Cisjordanie, le fait d’avoir une famille en Cisjordanie constituera un élément très important d’appréciation de la commission. Ils pourront, en outre, faire appel à la Cour suprême si la commission confirme leur rapatriement”, a poursuivi ce responsable.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here