Bayrou attaque durement Hollande

0
11

François Bayrou a durement attaqué François Hollande aujourd’hui en commentant l’intervention du chef de l’État dans le cadre de l’affaire Leonarda. Le président du Modem a assuré sur Europe 1 : “Le pouvoir perd la boussole. La situation n’est absolument plus maitrisée.””Aujourd’hui, les Français pensent que le pouvoir a perdu la boussole. Ils pensent qu’on est dans une situation absolument plus maitrisée dans lequel l’Etat décide une minute après le contraire de ce qu’il a décidé et justifié une minute avant. On est dans l’incohérence”, a déclaré François Bayrou.

“Si j’avais été au pouvoir hier, j’aurai en trois phrases dit ceci : l’enquête a montré que c’était dans le respect du droit que cette décision a été prise et que son exécution a été décidée. Deuxièmement, il n’y a pas eu de manquement grave.

Et troisièmement, étant donné ces deux premières raisons, la décision est maintenue. Et je me serais arrêté là”, a-t-il ajouté. ”

Cela signifie qu’en une seule phrase, François Hollande annule les orientations qu’il avait exposé dans les deux premières parties de son discours”, a-t-il assuré.

François Bayrou a laissé entendre que la présidence de François Hollande était de fait fragilisée. “Son autorité est affaiblie”, a-t-il assuré.

“François Hollande essaye de moyenner à gauche, c’est-à-dire de trouver des positions qui ne déplaisent pas trop à sa majorité.

Il est infiniment trop obsédé par le parti socialiste, les courants du parti socialiste, les alliés du parti socialistes, les satellites du parti socialiste et les nuances de ce qu’il croit être son camp”, a-t-il ajouté.

20-10-2013/ Le Figaro.fr Article original

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here